L’information non-structurée

L’information non structurée, c’est celle de tous les documents sur support numérique qui ne peuvent être utilisés que par l’homme. En résumé, des documents textes et multimédias. Il paraîtrait que ce type de document représente, dans les entreprises, jusqu’à 85% des informations. Sur le web on doit frôler les 100 %
more »

Pratique d’Internet

Le RSS est une fonctionnalité qui change mes pratiques. En syndiquant les flux RSS des sites qui m’intéressent, je passe moins de temps à “surfer”

more »

Pratique des moteurs de recherche

Que chacun fasse appel à sa propre expérience : lorsqu’on lance une recherche qui affiche plusieurs dizaines de pages de réponses, le premier réflexe consiste à affiner notre recherche. Nous ne souhaitons bien souvent avoir que quelques pages de résultats, soit quelques dizaines de liens au maximum. Parfois, on cherche une réponse précise à une question. Cette réponse peut exister dans plusieurs pages, il me suffira d’en consulter une pour avoir ma réponse. Parfois, on veux en savoir plus sur un sujet, mais sans attendre de réponses précises. Dans ce cas on ne cherche pas tant une page qu’un réseau de pages et de sites relatifs au sujet qui nous intéresse. Sites thématiques, portails, forums sont alors les éléments que l’on met dans les bookmarks de son navigateur.
more »

Management des connaissances : de quoi parle-t-on ?

Tout relève du management des connaissances, et le management des connaissances est partout puisque, selon Peter Drucker, nos civilisations occidentales vont, de plus en plus, être constituées de “knowledge workers”. Mais, à être partout, le management des connaissances est nulle part. Voici quelques pistes pour y voir plus clair.
more »

Le piège de la distinction entre connaissance tacite et explicite

La littérature consacrée à la gestion des connaissances dans l’entreprise connaît bien la distinction entre les connaissances explicites et tacites. Elle a été popularisée en 1995 par Nonaka et Takeuchi dans “The Knowledge-Creating Company: How Japanese Companies Create the Dynamics of Innovation” (Ikujiro Nonaka, Hirotaka Takeuchi). Il faut pourtant savoir que le concept de connaissance tacite remonte à Michael Polanyi (“Tacit Dimension” (Michael Polanyi),1969), voire même à Ludwig Wittgenstein quelques décennies auparavant. Je pense toutefois que la distinction entre les connaissances tacites et explicites relève d’une profonde équivoque.

more »

La participation en question

La question de la participation qui est posée ici est celle de la participation du salarié à l’entreprise, de son engagement et de sa motivation. C’est une question qui revient périodiquement dans la littérature managériale, et peut-être avec plus de fréquence ces derniers temps. Elle se manifeste, par exemple, à travers les thématiques de l’empowerment ou encore de la conduite du changement.

Je souhaiterais aborder cette question via le prisme de la transduction et du processus d’individuation tel qu’il a été décrit par Gilbert Simondon, en cela je reprends également à mon compte les analyses de Bernard Stiegler, qui s’est lui même appuyé sur Simondon.
more »

Les hypomnemata

Le terme grec d’hypomnemata peut se traduire tout simplement par supports de mémoire. Michel Foucault, dans un article de 1983 intitulé L’écriture de soi, écrit : “Les hypomnemata, au sens technique, pouvait être des livres de compte, des registres publics, des carnets individuels servant d’aire-mémoire” (Foucault, Dits et écrits, t2, p. 1237). Ce texte de Foucault a été remis au goût du jour par Bernard Stiegler.
more »

Le statut de la technique dans l’entreprise

Au cœur même de nos organisations industrielles, l’objet technique a mauvaise réputation. Il est déconsidéré par ce qu’on ne lui reconnaît pas un mode d’existence et une logique propres. Cette conception dévalorisante de l’objet technique se répercute dans les fonctions de l’entreprise : l’expert technique n’est pas celui qui décide, c’est le manager, toujours. Aussi ne doit-on pas s’étonner que le jeune ingénieur cherche à tout prix à quitter la filière technique pour la prestigieuse filière managériale.
more »

Changement de paradigme

Changement de paradigme : le mode d’existence propre de l’objet technique conditionne son industrialisation, et non le contraire.
more »

Sur le retour

Les sous-marins cessent leurs communications avec le monde extérieur lorsqu’ils plongent en eaux profondes. Ils doivent se reconnecter en remontant à la surface.
more »