Politiques synchroniques et politiques diachroniques

chess

François Dosse utilise la métaphore du jeu d’échec pour expliquer la différence entre synchronisme et diachronisme, une des distinctions de Saussure qui sera reprise dans le structuralisme.

Il explique ainsi que le jeu de d’échec est synchronique car il n’est pas nécessaire de connaître l’ensemble des déplacements précédents pour jouer : une analyse de la situation à l’instant t suffit.

Cela ne veut pas dire pour autant que l’on ne puisse pas tenir compte des pièces jouées précédemment pour améliorer sa stratégie en cherchant à deviner les intentions de son adversaire ; c’est peut-être même cela qui fait la différence chez les bons joueurs. Mais il n’empêche que l’on peut prendre une partie en cours car le jeu d’échec ne rend pas nécessaire la mémoire des déplacements antérieurs des pièces. Ce qui fait que le jeu d’échec se prête bien à des simulations informatiques qui misent sur la puissance brute du calcul en silicium. more »

Hollande et DSK : le normal et le pathologique

Après la requalification de DSK en quelqu’un qui a un “grave problème” et dont le comportement est proprement pathologique, les “ambitions” de François Hollande d’être un “président normal” prennent un nouveau relief.

François Hollande le 15 mai 2011 lors de l’émission “Dimanche +” à Paris afp.com/Bertrand Langlois

more »

DSK : le miracle a eu lieu

Il m’était difficile, pour ne pas dire impossible, de me résoudre à imaginer Dominique Strauss-Khan comme incarnation de la gauche aux présidentielles. Son rapport à l’argent, sur lequel comptait Nicolas Sarkozy pour le faire passer lui-même pour un débutant, peut avoir du mal à passer ; mais je veux bien reconnaître que ce n’est pas un critère qui empêche nécessairement d’être un bon président.

more »

La réalité du débat politique en France (et dans le monde occidental)

Lors de cette dernière campagne présidentielle, nous avons assisté à une hégémonie des pratiques de marketing dans le discours politique.

more »

Les années 30 sont devant nous

Ce titre est le titre d’une conférence prononcée par Gérard Granel à la New School for Social Research de New-York en novembre 1990.

more »

Sans allégresse

Vue une première fois chez Nues Blog, la video d’un Claude Allègre, hagard, sortant du QG de Nicolas Sarkozy :

Allegre
envoyé par inet

Et cela m’a rappelé une autre image :

La révolte commence dimanche soir

Et l’état se prépare à cette catastrophe politique :

more »

République 2.0

Le rapport de Michel Rocard, intitulé République 2.0, remis à Ségolène Royal le 5 avril 2007, est peut être la meilleure chose qui se soit produite lors de cette campagne présidentielle.

more »

C’est clair

Après écoute de plusieurs discours de Nicolas Sarkozy j’ai détecté un indice.
Quand il dit “c’est clair“, “il faut être clair“, “je veux que les choses soit claires“, etc. Et bien, il parle toujours de quelque chose qu’il ne connaît pas ou alors il ment sans vergogne, ce qui est le plus souvent le cas.

Faites le test.

La règle du jeu

Maître Eolas rappelle la règle du jeu à Nicolas Sarkozy.

Ce dernier, bien qu’ancien ministre du budget et des finances semble ignorer la règle de fonctionnement dans la fixation du taux de TVA.

Il faut dire que, les règles, c’est emmerdant, car çà oblige de dire des faits sans les déformer et çà, Nicolas n’aime pas.

Merci Maître Eolas.