Ontologie budgétaire

Il y a une réforme dans la gestion des impôts à laquelle on pourrait penser, et que je souhaite soumettre à votre sagacité.

more »

Quand la musique est bonne

C’était en 2005, je me rendais au siège social d’une major de la musique. J’étais en mission pour un directeur et je venais faire mon rapport de mission.

more »

Ontologie et équation logique

L’ontologie informatique se laisse bien souvent, dans ses aspirations, aveugler par les origines philosophiques et grecques du terme.

more »

De la temporalité des ontologies (2)

J’avais déjà évoqué la difficulté d’introduire de la temporalité dans les modélisations en OWL.
Les choses évoluent très vite sur ce sujet critique, notamment avec la publication d’un Working Draft du W3C.

On m’a récemment demandé : “mais pourquoi mettre du temps dans les ontologies ?”.
Réponse : pour pouvoir aborder des problématiques de gestion du cycle de vie de l’information, et ne pas être prisonnier d’une conception atemporelle de la vérité.

Du management des connaissances au management du sens

La connaissance est partout : dans le mobilier, dans les livres, dans les peintures, dans les ordinateurs, dans les modes vestimentaires, etc… Elle est partout où il y a du sens. Aussi suis-je tenté de préférer l’expression “management du sens” à la classique expression de “management des connaissances”.

more »

Seamless Semantic Services Solution

– C’est quoi le Seamless Semantic Services Solution ?

– Le Seamless Semantic Services Solution (dit “4S”), c’est une mise en oeuvre des normes du Web Sématique. Tu mets toutes les métadonnées contenues dans un système d’information au format RDF, puis tu constitue l’ontologie du domaine sous format OWL. Et voilà !

more »

Stocker une ontologie

J’ai déjà parlé de la confusion entre les logiques fermées et les logiques ouvertes sur lesquelles reposent les ontologies. Il faut y ajouter celle fréquemment faite entre XML (arbre) et OWL (graphe). Un arbre est un graphe pour lequel il n’y a qu’un chemin unique entre deux noeuds.
more »

Houston, we’ve got a problem

Sacrées Logiques Descriptives, on n’a décidément pas fini d’en parler !
more »

Un monde ouvert

Les Logiques Descriptives, celles utilisées pour faire des calculs d’inférence sur les ontologies, sont basées sur des Open World Assumptions (OWA), qui réfèrent à l’ Open World Reasoning (OWA). C’est à dire qu’elle reposent sur l’hypothèse d’un monde ouvert.
more »

11 Déc 2005, 6:58
Défaut:
by

1 comment

Logiques non-standards

Une bibliographie des logiques non-standard, par Peter Suber.
Lesquelles se prêtent le mieux au calcul formel sur les ontologies ?
(via varia )