De la temporalité des ontologies (2)

J’avais déjà évoqué la difficulté d’introduire de la temporalité dans les modélisations en OWL.
Les choses évoluent très vite sur ce sujet critique, notamment avec la publication d’un Working Draft du W3C.

On m’a récemment demandé : “mais pourquoi mettre du temps dans les ontologies ?”.
Réponse : pour pouvoir aborder des problématiques de gestion du cycle de vie de l’information, et ne pas être prisonnier d’une conception atemporelle de la vérité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.