Traces de pudeur

Quelle est cette gêne que l’on ressent lorsque l’on se sent observé pendant que l’on écrit ?

more »

Matière et mémoire

C’était il y a une dizaine d’année, j’écoutais une émission de Jean Lebrun sur France Culture.
Je m’en souviens encore.

more »

A propos de la rétention

C’est dans La technique et le temps (3 tomes, ed. Galilée) que Bernard Stiegler élabore le concept de rétention, notamment celui de rétention tertiaire. Il y a en effet trois types de rétention ; les rétentions primaires, secondaires et tertiaires.

more »

Otium et Negotium

J’ai déjà évoqué la distinction entre otium et negotium dans la note “Voici venu le temps du management total“. Je tiens ces concepts de Bernard Stiegler (“Mécréance et discrédit : Tome 1, La décadence des démocraties industrielles” (Bernard Stiegler))

more »

Du management des connaissances au management du sens

La connaissance est partout : dans le mobilier, dans les livres, dans les peintures, dans les ordinateurs, dans les modes vestimentaires, etc… Elle est partout où il y a du sens. Aussi suis-je tenté de préférer l’expression “management du sens” à la classique expression de “management des connaissances”.

more »

Contre le dénigrement des supports de mémoire et de la technique

Pour beaucoup de personnes dans l’entreprise, le management des connaissances est compris comme une démarche de mise en boîte. On parle alors de “capture” ou de “recueil” ou “d’extraction “de la connaissance. (voir la note Pétrole et Connaissances).

more »

Les hypomnemata

Le terme grec d’hypomnemata peut se traduire tout simplement par supports de mémoire. Michel Foucault, dans un article de 1983 intitulé L’écriture de soi, écrit : “Les hypomnemata, au sens technique, pouvait être des livres de compte, des registres publics, des carnets individuels servant d’aire-mémoire” (Foucault, Dits et écrits, t2, p. 1237). Ce texte de Foucault a été remis au goût du jour par Bernard Stiegler.
more »