La tombe perdue de Jésus

“La tombe perdue de Jésus” est le titre d’un documentaire archéologique produit par James Cameron qui sera diffusé le 4 Mars prochain sur Discovery Channel, aux États Unis d’Amérique.

On apprend ainsi que dans une tombe du 1er siècle découverte à Talpiot en 1980 – dans un quartier de Jérusalem – plusieurs ossuaires ont été découverts.

Eric Leser, dans Le Monde daté de demain, écrit :

Un ossuaire porte le nom en araméen de Jésus fils de Joseph, un autre le nom romain Maria transcrit phonétiquement en hébreu, un troisième, toujours en hébreu, Mathieu, un quatrième en hébreu, Yose, un cinquième, en grec, Mariamene e Mara et le sixième, qui contenait les restes d’un enfant, en araméen, Juda fils de Jésus.

Eric poursuit en reprenant les éléments qui consituent, aux yeux des promoteurs de ce documentaire, des indices probantes :

Le tournant de la recherche serait venu de la découverte par le professeur François Bovon (Harvard), d’après des écrits du IVe siècle, que le vrai nom de Marie Madeleine était Mariamene. Des tests sur l’ADN mitochondrial récupéré dans les ossuaires montrent que Jésus et Mariamene n’avaient pas la même mère. Leur rapprochement dans la tombe en fait-il des époux ? Quant à Yose, diminutif de Joseph, il pourrait être un des quatre frères de Jésus, évoqués dans l’évangile de Matthieu.

Certains s’attarderont sur le fait que Jésus était marié, mais c’est surtout l’hypothèse de l’existence d’un fils de Jésus, nommé “judath” (je ne sais pas pourquoi Eric Lesser le traduit par “Juda” ?) qui frappe le plus l’imagination.

Après la découverte d’un évangile selon Judas récemment mis en avant, voici “Judath, le fils de Jésus” : l’archéologie et les médias font très bon ménage ces derniers temps.

Un documentaire qui fait bien sa publicité en tout cas, puisqu’il me tarde de le découvrir. En attendant, on peut voir une mise en scène flash sur le site de Discovery Channel

Voir la page du documentaire sur Amazon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.