5 choses que vous ne savez pas sur moi.

by Christian on 11 janvier, 2007

Olivier m’a demandé de prendre le relais. Voici donc 5 choses que vous ne savez pas sur moi.

1. Voici la liste des noms d’emplois que j’ai occupé : animateur, surveillant de baignade, équipier, opérateur de production, ingénieur informaticien, consultant technique, responsable produit, chef de projet, business development manager (celle là elle est vraiment top commerce! ), Ingénieur d’affaire, Directeur du développement, Manager.
Bizarrement je ne me reconnais dans aucun ; mais c’est peut-être que je fais un métier au tout le monde ne sait pas exactement où il est et ce qu’il doit faire.

3. Je publie des notes sur ce blog, depuis 2 ans bientôt dans l’espoir qu’il me permettra de changer de métier, mais sans savoir vers quoi aller précisément.
Ce n’est pas cette idée qui m’anime au quotidien, mais en cherchant bien, tout au fond, il y a ce désir de changer sa vie. Et effectivement, tout bascule avec les premiers lecteurs. Et des lecteurs çà, çà change la vie.

4. J’ai toujours aimé être dans une position de disciple. La figure du disciple est une figure que j’ai hautement désirée. Et pourtant, je n’ai pas eu les maîtres que j’attendais. On dit qu’un Ronin est un Samouraï sans maître, par analogie je pourrais dire que je suis un disciple sans maître.
Alors bien sûr, j’ai rencontré des figures marquantes comme Gérard Granel ou Elisabeth Rigal, mais çà a été trop court ou trop fugace pour que je puisse dire qu’ils ont été mes maîtres. Bien sûr, si vous connaissez ce blog, vous pourriez penser à Bernard Stiegler ; mais je le connais pas, c’est juste un philosophe vivant dont les travaux me sont familiers.
Il faudrait que je puisse écrire sur ce que c’est qu’un maître, et reparler de la relation entre le disciple le maître

4. J’ai été « hardcore gamer » : pendant presque 2 années de ma vie je n’ai fait pratiquement que jouer aux jeux video. Je me souviens avec beaucoup d’émotion de la première partie en réseau de Duke Nukem, chacun chez soi. J’ai encore les cartes des premiers niveaux en tête ainsi que tous les passages secrets ! J’avais 5 plates formes de jeu : le PC, la PSX, la N64, la Gameboy et la Dreamcast.
Cette expérience a nécessairement influé sur ce que je suis, et ce que je suis devenu. L’influence des jeux vidéo est énorme (« C’MON, SON OF A BITCH ! » Oups…), je confirme .

5. J’aime la nourriture japonaise, le thé japonais également (Gyokuro), les jeux video japonais, le cinema japonais, etc… Le Japon est un pays qui m’étonne et me surprend énormément, j’espère avoir l’occasion de mieux le découvrir en y vivant pendant 2 ou 3 années.

Voilà, je me suis livré à ce petit exercice avec plaisir et je donne la parole, s’ils le veulent bien et si ce n’est pas déjà fait à : Got , Alain Giffard , Michel Volle, Claude Le Berre et Karl.

Print Friendly
Signaler sur Twitter

{ 2 comments… read them below or add one }

Got janvier 11, 2007 à 10:25

Voilà, c’est fait : http://lespetitescases.net/5-machins-sur-ma-pomme ! J’espère que tu ne regretteras pas 😉

Répondre

laure janvier 13, 2007 à 2:21

Depuis 2 ans tu entretiens ce blog et je ne le savais pas … Comment vivre, comprendre, connaître le si vaste monde, les personnes que l’on respecte (ainsi que celles qu’on aime d’ailleurs) dans un temps qui semble toujours plus contracté ? Cette contraction est-elle une illusion, une excuse, ou un effet de l’âge ? Amitiés.

Répondre

Cancel reply

Leave a Comment

Previous post:

Next post: