31 Oct 2011, 7:58
Défaut:
by

leave a comment

Pourquoi et comment philosopher aujourd’hui ?

Voici la vidéo de l’intervention de Bernard Stiegler, le vendredi 26 Aout 2011 lors de l’université d’été de l’école de philosophie d’Épineuil le Fleuriel.

A ne pas manquer.

4 Oct 2011, 10:37
Défaut:
by

leave a comment

Interview de Stiegler

Une interview qui  date de Juin 2011, réalisée par Rencontres et Débats autrement.

Natifs du littéral, natifs de l’analogique et natifs du numérique

Voici l’enregistrement audio de l’allocution de Bernard Stiegler prononcée le 23 novembre 2010 lors de la journée interdisciplinaire autour du thème « Ethique et politique de la coexistence dans la société de l’information. Eléments pour une écologie sociale », qui avait lieu à l’Institut Telecom.

Cette rencontre était organisée par :

  • L’Équipe de recherche « Ethique, Technologies, Organisations, Société » (ETOS), Institut Télécom / TEM Research
  • Le Centre de recherche « Sens, Éthique, Société » (CERSES), UMR 8137 – CNRS/ Université de Paris Descartes

Il y est question de technologies relationnelles, d’individuation et notamment d’individuation technique, de sphère privée / sphère publique, de la figure d’Hermès et des travaux de JP Vernant, de synchronie et de diachronie, ainsi que du danger du concept de “manque”, à ne pas confondre avec le concept de “défaut”.

Pharmakon (2)

Suite du cours de Bernard Stiegler sur Platon (cf. Pharmakon(1) )

Pharmakon (1)

Première partie du cours de philosophie de Bernard Stiegler à d’Epineuil-le-Fleuriel :

Les relations de soin

La question du soin est au centre des discussions contemporaines, que ce soit sous l’aspect du «care» anglo-saxon ou de la pharmacologie de Stiegler . Elle déborde de son périmètre originaire, parental et médical, pour envahir la plupart des champs disciplinaires : politique, économique, philosophique, scientifique et technologique. Frédéric Worms, dans «Le moment du soin», revient fort à propos sur la question en proposant une analyse très stimulante, et importante, pour pouvoir aborder dans de bonnes conditions la question des technologies relationnelles et des réseaux sociaux.

Pourtant, tout le monde n’apporte pas le même crédit à la question du «soin». Ainsi Jacques Rancière est peut-être un cas emblématique de ceux qui refusent de prendre cette question du soin au sérieux : «Les procédures de la critique sociale ont en effet pour fin de soigner les incapables […] Et les médecins ont besoin de ces malades à soigner. Pour soigner les incapables, ils ont besoin de les reproduire indéfiniment», écrit-il sur un ton acerbe (Le spectateur émancipé p.54) en même temps qu’il dénigre les «docteurs médecins» qui se plaisent à faire des diagnostics sur le grand corps malade de la société contemporaine. more »

20 Juin 2010, 11:39
Défaut:
by

4 comments

Éducation et formation de l’attention

Enregistrement de la conférence Education et formation de l’attention, prononcée par Bernard Stiegler le 5 juin 2010 au Musée Ecole d’Epineuil le Fleuriel :

28 Mai 2010, 4:17
Défaut:
by

leave a comment

Impossible absence

Extrait d’un entretien avec Bernard Stiegler. Où l’on parle de l’impossible absence de l’art et de la culture dans la refondation d’une économie politique, en écho à la pétition Impossible absence et en prépartion de la réunion du lundi 31 Mai 2010 au théâtre Gérard Philippe de Saint Denis.

Philosophie du geste : Patricia Ribault, Michel Guérin, Bernard Stiegler

Patricia Ribault, Docteur en Arts et Sciences de l’art (et membre d’Ars Industrialis), dirige à l’IRI un séminaire sur “Le geste comme langage”. C’est dans ce cadre qu’a eu lieu hier soir, au Centre Pompidou, une séance consacré à la “Philosphie du geste” que j’ai pu enregistrer.

Au programme de cette séance, Michel Guérin écrivain et philosophe, enseigne l’esthétique à l’Université de Provence (Aix-Marseille 1), puis Bernard Stiegler.

more »

18 Avr 2010, 4:47
Défaut:
by

4 comments

Échographies de la télévision : un dialogue de sourds ?

Relisant Échographies de la télévision, je suis frappé par le dialogue de sourds entre Bernard Stiegler et Jacques Derrida. Bien sûr, cela provient du fait que, 15 ans plus tard, on projette et on sur-interprète les propos de Stiegler à la lumière de ses autres publications dans l’intervalle.
more »