Premier souvenir

by Christian on 21 juin, 2009

Peut-être avez-vous déjà eu cette discussion où l’on évoque ses souvenirs d’enfance jusqu’au moment où l’on en vient à se demander quel est le premier souvenir.

Le tout premier, le plus ancien dont vous avez gardé la trace, qui remonte généralement à la période de vos 3-4 ans.

Moi, c’est le souvenir d’être à l’arrière du solex de mon père qui m’amenait à la maternelle par une froide matinée d’hiver. C’est le froid qui m’a pour ainsi dire éveillé à moi-même, inscrit en moi un premier souvenir durable.

Pour d’autres c’est le désespoir d’un premier jour de maternelle où il faut quitter maman, ou encore une plage en été où le soleil vous brûle la peau.

Et vous ?

Print Friendly
Signaler sur Twitter

{ 16 comments… read them below or add one }

Jean-no juin 21, 2009 à 6:59

Moi, c’est d’avoir vu passer des dizaines de chevaux dans ma rue, j’étais avec ma grand mère et ma tante, j’avais sans doute quatre ans. Ensuite plus rien jusqu’à trente-cinq ans 🙂

Répondre

imath juin 21, 2009 à 7:16

Ben moi, c’est un souvenir de plage ! la première fois que j’ai bu la « tasse ». Mes parents m’avaient mis dans un bateau gonflable et s’amusaient à pousser le bateau de l’un à l’autre sur une petite distance. Le problème c’est que ma mère s’y est mal prise à un moment donné et que le bateau s’est renversé.. Une fois sous l’eau je me rappelle avoir vu mon père se marrer avant que ma mère ne me repêche..

Répondre

Clotilde juin 23, 2009 à 6:34

Moi c’est à 3 ans. Je suis dans la salle de bain, j’entends des pas, je prends peur et je sors en courant…et on me renverse un casserole d’eau bouillante sur le dos. Brûlée au 3ème degré sur 15% de la surface du corps. Des mois d’hosto. Et pleins de souvenirs ensuite.

Répondre

NiKo juin 24, 2009 à 6:53

Mon premier souvenir, c’est à 4 ans, le choc d’un radiateur en fonte qui me tombe sur le pied (12 fractures), je me souviens même de l’odeur et du bleu du sac de couchage dans lequel on m’a enveloppé pour aller à l’hôpital…

Répondre

Carole_F juin 24, 2009 à 7:03

Vers 2 ans, une personne _ ma mère, ma soeur, ma tante, ma marraine ?_ , enfin une femme je crois bien, me donne à manger à la cuillère ( je suis sur une chaise haute) et me dis :  » bientôt la fermière va apparaître » et je regarde le fond de mon assiette où je vois des petits poussins et petit à petit, jusqu’à la dernière cuillère, la fermière dessinée apparaît. Et je ris !

Répondre

Florence Trocmé juin 24, 2009 à 7:32

J’ai la quasi certitude que mes premiers souvenirs sont intra-utérins, sonores et qu’ils baignent tout ma vie, notamment musicale, d’aujourd’hui. J’ai pu vérifier ce fait un jour où ma fille, toute petite, était dans un petit transat à côté de moi pendant que je jouais du piano. Elle ne manifestait rien de spécial jusqu’au moment où j’ai repris un morceau travaillé des mois auparavant, pendant que je l’attendais. Et là elle a commencé à bouger, s’agiter très nettement !

Répondre

LuDo juin 24, 2009 à 7:43

J’avais 3 ans, allongé, malade, dans le sofa familial avec une couverture sur moi. Je me souviens d’être aveuglé par le soleil qui perce à travers le store de la fenêtre du salon et moi qui ne peut pas bouger pour éviter ses rayons.

Répondre

Vincent juin 24, 2009 à 11:18

J’avais moins de 3 ans, le mari de ma nourrice essayait de me faire rire en frappant ma peluche favorite avec un marteau en plastique. Je l’ai détesté !

Répondre

Cld juin 25, 2009 à 1:10

J’ai a peine deux ans, et suis assis sur la première marche d’un escalier. Mon frère ainé me taquine et je le poursuis autour de la table de cuisine de ma grand-mère sur laquelle une cafetière est en train de faire un café qui se répand sur moi et me brule au 3ème degré. Plus tard je suis a l’isolement a l’hôpital et un médecin me scrute avec une lampe sur la tête. J’ai un souvenir furtif de cette lampe et de ce lieu clinique ou je ne cesse de faire des cauchemars d’incendie et de feu.

Répondre

Olivier G. juin 25, 2009 à 12:34

Ma mère qui me soigne alors que j’ai une otite carabinée, vers 3-4 ans.

Répondre

Serge juin 26, 2009 à 5:17

J’ai 3 ou 4 ans. Je suis confortablement assis dans une poussette. Je me tourne pour regarder ma gardienne, notre voisine de palier. Je vois mon reflet dans ses pupilles. Je fixe longuement et me souris.

Répondre

Alexis Chazard juin 29, 2009 à 1:25

Je suis fasciné de constater combien tous les commentateurs ont joué le jeu, simplement. De façon descriptive et cependant suffisamment bien tourné pour que l’on mesure l’importance de ce souvenir comme « premier » (et comme peuvent l’être les arts de la même primeur). Grégory Chatonsky écrivait récemment sur son statut Facebook « médium de la bêtise: les commentaires des sites d’information ». J’y reviendrai à l’occasion mais inévitablement j’en viens à penser qu’ici, les commentaires ne sont pas bêtes, juste surprenants dans la mesure où ils répondent sans rébellion à la forme questionnante à peine injonctive de l’article : « Et vous ? ». Ce n’est d’ailleurs plus du « commentaire », mais bien de la discussion. Bravo pour avoir réussi à ce que l’on ait réussi à trouver, dans ces espaces habituellement laissés à l’opinion, la place pour un désir présent chez tous : raconter ce premier souvenir. Dans une certaine mesure un tel article ne s’articule-t-il pas avec celui sur l’économie de la contribution ?

A moi. Comme le dit le narrateur au début de « l’Amour existe » de Maurice Pialat, mon premier souvenir est un souvenir de banlieue. J’ai trois ans, derrière les HLM des hauts de Sèvres je suis dans une poussette tenue par ma mère. Mon père lèche le sang d’une blessure à mon genou car je suis tombé. Il dit que cela désinfecte.

Répondre

Violette juillet 4, 2009 à 4:08

Je suis assise sur les marches de l’école maternelle et j’attends mon grand frère qui doit venir me chercher. Il est en CP, j’ai donc moins de quatre ans, mon petit frère n’est pas encore né.

Répondre

Saloua juillet 20, 2009 à 9:50

Age indéterminé, mais moins de 3 ans de manière certaine. Je suis dans un lit de bébé en toile, monté sur roulettes, dans la chambre de mes parents. Mes parents et mes soeurs sont dans la pièce à côté, en train de regarder la télé. Je donne des impulsions au lit pour le faire avancer, j’atteins la porte de la chambre et je l’entr’ouvre pour regarder la télé aussi. Au bout d’un certain temps (évidemment aucune idée si c’est 3 secondes ou 1/4 d’heure), je me fais surprendre. J’aimerais bien savoir ce que j’ai vu dans cette satanée télé…

Répondre

slk boy villuthu février 1, 2012 à 7:44

mon premièr souvenir
quand j’avais 3 ou 4 ans j’atais entrain de jouer avec mon frère
on jeuait a cache cache tout a coup y une eclair fait boom boom
je me souvien encore je courais dans la chambre j’atais dehore de la maison .
je courais en criant et plus pres y une helihopter qui vole a dix metre de distance
et un solda me fait un clien d’eiul
j’atais tout pale .

Répondre

slk boy villuthu février 1, 2012 à 8:18

des fautes orthographe
c’est a cause de mon ipod
veuillez excusez………….

Répondre

Leave a Comment

Previous post:

Next post: