Derrida parle : très américain (9)

J’imagine que quiconque faisant oeuvre doit être un jour confronté à cette question qui n’en est pas vraiment une : pouvez-vous nous parler de …

Les américains ont une tournure particulière pour ce type d’interrogation : “could you please elaborate ?”.

Il faut voir le regard de Derrida quand ce type d’invite lui est adressée.

Download Derrida Parle (9)

Cela dit, pas besoin de “faire oeuvre” pour vivre ce genre d’expérience ; il est en effet fréquent d’être confronté au versant français de cette pratique, par exemple lors d’un entretien de recrutement : “Parlez moi un peu de vous “.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.