L’explicitation à l’heure des automates et l’enjeu de l’invention dans le cycle des données

La domination des langues mortes

Commençons par un topique, un lieu commun. “Software is eatig the world” : tout le monde connaît ce mot de Marc Andreessen.

Mais si ces nouveaux langages numériques dévorent le monde peut-être faudrait-il s’étonner que personne ne les parle. Ce sont des langues mortes si l’on s’en réfère à cette définition qu’une langue n’est vivante que pour autant qu’elle est parlée par des individus. On a ici à faire à des langues mortes qui instaurent leur domination sur le monde exclusivement par l’écrit.

A certains égards, les langages de programmation sont ce que Saussure appelle des langues construites, c’est à dire des langues qui ne sont pas naturelles ; des langues qui sont le fruit d’un consensus et d’une convention (l’exemple que donne Saussure est l’espéranto).

La domination du software comme langue morte, que personne ne parle, et qui n’existe que comme écriture par et pour les machines est donc notre actualité. more »

Google ne sait rien sur moi

Confidentialité & traitement algorithmique.

Dans les débats sur la confidentialité à l’heure du digital, on peut souvent entendre des phrases du genre :

“[Google | Amazon | Facebook | Apple ] en sait plus sur vous que vous-même”.

Il me semble que ce genre de propos est incorrect : Google, que je prendrai pour exemple, ne sait rien sur moi.

Car de qui parle-t-on quand on  dit que Google “sait” quelque chose sur moi ? Y a t il quelqu’un chez Google regarde ce que je fais ? Non. more »

Votre travail est-il “scalable” ?

Cal signed my fish book

Dans son Cygne Noir, Nassim Nicholas Taleb se souvient du conseil que lui donna un étudiant, lors de ses études supérieures à Wharton : de “choisir une activité professionnelle “scalable” (ou sans plafonnement visible)”.

“Scalable” est un terme décidément étrange et plus que jamais d’actualité à l’heure du numérique en réseau. “Scalable” signifie “qui peut passer à de très grandes échelles” mais aussi “qui peut bénéficier d’un effet de levier important”.

L’eldorado : un effort minimal pour un bénéfice maximal, et pas de limites structurelles sur de très grandes échelles. Plus on gagne : plus on gagne encore plus. Un tourbillon ascendant qui nous enivre tant il nous fait tourner la tête. more »