Autonomie et théorie de l’agence

Toute initiative qui vise à à favoriser l’autonomie croise, à un moment ou à un autre, l’idée d’autonomie telle qu’elle est véhiculée dans la théorie de l’agence.
Dans la théorie de l’agence, il y a alignement contractuel des intérêts entre le principal et l’agent ; bien sûr l’alignement se fait sur la base des indicateurs qui servent les intérêts du principal.
La théorie de l’agence produit plus souvent un asservissement qu’une autonomie. Que l’on se souvienne de l’autonomie donnée à l’université de Bologne par Frédéric Barberousse pour mesurer la distance de ces deux « autonomies ».
J’ai rarement entendu des gens s’enthousiasmer parce qu’ils travaillaient dans une agence, avec beaucoup d’autonomie. D’ailleurs, les emplois en agence sont les emplois les plus facilement supprimé par l’automatisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.