Du mode d’existence des catégories statistiques

by Christian on 16 septembre, 2013

Le développement des probabilités dans le domaine statistique – c’est à dire dans le champ de l’économie politique – produit depuis le 19° siècle de nouvelles catégories ; de nouvelles manières de faire l’un à partir du multiple.

Du coup, des débats ont eu lieu pour savoir qu’elle est la nature de ce nouvel objet issu de la statistique, et s’il a une existence autonome ; débats qui seront encore vifs jusqu’aux travaux de Durkheim et de l’émergence de la sociologie.

C’est toute la vieille tradition scolastique, celle de la querelle entre nominalistes et réalistes (qui trouve elle-même sa source antique dans les Catégories d’Aristote) qui va être reprise à nouveaux frais dans le contexte statistique.

Pour symboliser ces nouvelles catégories statistiques, celles que produisent les probabilités fréquentistes appliquées à la constitution des états-nations du 19° siècle, on peut évoquer la figure de l’astronome belge Adolphe Quetelet (1796-1874).

File:Adolphe Quételet by Joseph-Arnold Demannez.jpgQuetelet fut surpris par la régularité du nombre de suicides, crimes ou mariages constatés sur de grands nombres, y voyant une similarité avec les mesures faites dans les sciences de la nature qui mettaient en évidence des constantes universelles.

En appliquant au corps social des méthodes utilisés dans la physique (on retrouve ici l’idée novatrice de « mathématique sociale » chère à Condorcet dans les années 1780, même si Condorcet s’inscrit plus dans les probabilités bayesiennes que fréquentistes), Quetelet développa le concept d’ « homme moyen » en lui attribuant une existence sui generis, différente des individus, et s’inscrivant donc en faux contre le nominaliste de Guillaume d’Ockham, tout comme Durkheim le fera pour concept de « société ».

Alain Dérosières écrit, en citant Nisbet [1984] :

« L’apparition de cet être nouveau, la société, objectivée et vue de l’extérieur, dotée de lois autonomnes par rapport aux individus, caractérise tous les pères fondateurs de la sociologie, qui se constitue précisément à cette époque, que ce soit Comte, Marx, Le Play, Tocqueville ou Durkheim, malgré tout ce qui les sépare. »

Par ailleurs, si les probabilités fréquentistes produisent de nouvelles catégories durant le 19° siècle, ces dernières sortent très largement des sphères institutionnelles au 20° siècle : il n’y a plus des chômeurs mais du chômage, des naissances mais de la natalité, etc. et les médias contribuent à diffuser largement ces nouvelles catégories statistiques.

En France, Coluche, le principal humoriste des années 70 et 80, avait un style d’humour qui était très précisément une réaction face à la multiplication des discours intégrant des éléments statistiques. Souvent, ce type d’humour repose sur une critique de la réalité des catégories statistiques, comme dans cet extrait vidéo où il nous dit :

« J’ai fait comme on m’a demandé : deux enfants virgule trois. J’en ai eu trois, j’ai pas trouvé la virgule »

Mais, cette hégémonie de l’invention catégoriale par les probabilités fréquentistes va être remis en cause au 20° siècle avec le retour en force du schème probabiliste bayesien, notamment sous la houlette de la psychologie comportementale et du cognitivisme.

Print Friendly
Signaler sur Twitter

{ 0 comments… add one now }

Leave a Comment

Previous post:

Next post: