1853

by Christian on 11 février, 2013

edo

Extrait de Les ombres errantes, de Pascal Quignard :

« Je date la mondialisation de la guerre sur la croûte terrestre à l’année 1853.[…]

Le commodore Matthew Perry déclencha les deux guerres mondiale durant l’été 1853 en baie d’Edo.

Le duc japonais alerté par ses hommes observa avec anxiété les navires à roues américains qui jetaient l’ancre dans la rade. Le duc japonnais adressa ce message à l’officier américain :

« Nous ne souhaitons pas que pénètre sur notre territoire une humanité diabolique. Nous vous demandons de bien vouloir vous en retourner dans votre pays et y demeurer sous la protection vénérable de vos morts. Car, jadis, nous avons connu les Chrétiens et nous nous en sommes mal trouvés. »

En réponse, le commodore Perry, à la proue de son navire, fit crier par le porte-voix de son vaisseau au duc d’Edo :

– Ou bien vous ouvrez vos frontières au libre-échange. Ou bien ce sera par la force que nous vous imposerons le droit.

Ce que Perry appelait le libre-échange signifiait le commerce américain.

Le commerce américain est assez proche de ce que les anciens Romains appelait la Pax.

On n’a jamais su ce que voulait dire ces mots (libre, paix) ni en anglais ni en latin.

Le commodore est entouré de ses vaisseaux à roues et de ses corvettes à vapeur. Il a fait pivoter lentement les canons et les a fait armer. Alors les mariniers et les pêcheurs japonais qui se sont amassés sur le quai, qui admirent en criant les quatre navires extraordinaires qui les menacent, sont pris pour cibles.

Les Américains tirent.

Les Japonais cèdent. »

Print Friendly
Signaler sur Twitter

{ 0 comments… add one now }

Leave a Comment

Previous post:

Next post: