Industrialisation de la pollution numérique

by Christian on 26 janvier, 2011

Amazon Simple Email Service est le nouveau service d’Amazon AWS.

Comme le dit Karl :

the cost of spam « Email messages are charged at $0.10 per thousand. »

Outre le fait qu’Amazon va prendre part au business du SPAM tout en se dégageant de toute responsabilité, on ne m’empêchera de penser qu’Amazon se met en possibilité de récupérer, en les centralisant, toutes les mailling lists de l’industrie du SPAM. Bien sûr, il ne le feront pas  … jusqu’au jour où ils le feront eux-mêmes, ou une fuite le fera à leur place.

En attendant, çà va sûrement faire plaisir aux FAI et Industriels des Telecom de savoir qu’ils vont investir dans des infrastructures pour mieux servir l’industrialisation de cette pollution numérique.

Print Friendly
Signaler sur Twitter

{ 2 comments… read them below or add one }

Aurélien janvier 27, 2011 à 7:28

Je doute que le service d’amazon permettent d’envoyer du spam en grande quantité. Ils ont mis en place les sécurités qui vont bien et ne peuvent pas se permettre de se retrouver dans les blacklists.

voir http://aws.amazon.com/ses/#deliverability
« Amazon SES takes proactive steps to prevent questionable content from being sent »

Répondre

Christian janvier 27, 2011 à 10:58

Des dizaines de milliers de mails, pour moi cela ne peut être que du spam, mais c’est vrai que maintenant tu es passé du côté obscur 😉

Répondre

Cancel reply

Leave a Comment

{ 1 trackback }

Previous post:

Next post: