9 Oct 2009, 1:18
Défaut:
by

1 comment

Apple et le marché de l’édition électronique

Avec la sortie présentie de sa tablette au premier trimestre 2010, Apple a peut-être accéléré l’annonce de la disponibilité du “Kindle International”.

Amazon qui a du commencer à s’inquiéter pour sortir ainsi, un peu précipitamment, ce périphérique qui ne fonctionne qu’avec les oeuvres du catalogue anglophone.

On pourra remarquer que la tablette ne sera pas eLink eInk comme le sont désormais la plupart des liseuses et donc que le confort de lecture de la tablette d’Apple ne sera pas au rendez-vous.

Mais c’est peut-être oublier que la littérature et les romans ne sont pas les seuls marchés de l’édition. A ce titre, Claude Le Berre rappelle justement que Disney a récemment fait l’acquisition des Comics Marvel pour 4 milliards de dollars, avec un catalogue qui, à lui seul, justifie l’usage d’une tablette Apple couplée à iTunes, surtout quand on connaît les liens entre Apple et Disney.

La BD est donc peut-être le principal levier d’Apple pour s’attaquer au marché de l’édition numérique. Mais il y a aussi le marché des manuels et des guides : tourisme, voyage, jardinage, bricolage, etc.

Typo eLink -> eInk. Ce commentaire est effaçable 🙂

[Reply]

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.