14 Oct 2008, 10:59
Défaut:
by

2 comments

Je débloque, tu débloques, nous débloquons

En ce moment c’est “je débloque, tu débloques, nous débloquons”… des centaines de milliards d’Euros … que nous n’avons pas.

C’est à celui qui débloquera le plus, et on sait que c’est le genre de jeu que l’enfant Nicolas aime.

Yves Marie Pondaven me donne quelques bons pointeurs qui alimentent mon inquiétude car, si la monnaie est faite pour circuler, actuellement elle est surtout captée pour ne pas être re-prêtée : c’est une crise monétaire qui pointe son nez.

Et cette folie des grandeurs pour ranimer le cadavre du système financier gangréné se fait sans compter ; dès lors le spectre de la faillite d’états-nations, après la péripétie Islandaise, pourrait venir hanter nos démocraties maintenant que la solvabilité des états commence à préoccuper les opérateurs.

A-t-on déjà vu des sommes pareilles mises sur la table sans aucune garantie et sans aucune contre-partie ? Qui aurait cru voir un jour de telles décisions politiques se prendre sans aucune conscience politique ? Décidément, l’opacité des systèmes financier et l’obscurantisme des politiques se renvoient la balle sur le terrain de la médiocrité et de l’incurie.

Tout çà ne peut que très mal finir et j’appréhende de voir le nouveau visage de l’Europe dans les années à venir.

Alors, pour se redonner du courage, je vous propose de revoir ces quelques images qui font toujours du bien :



envoyé par muse42

énorme cet extrait ! et transposable ! merci !

[Reply]

Je ne partage qu’en partie ton constat et ta conclusion. On pourra en parler un jour si tu veux, mais l’histoire peut être longue… Avancer sur le terrain politique (“obscurantisme”) est toujours glissant, bien que ce soit également celui de la résolution.

Par contre ton extrait est une vraie trouvaille. Il sent bon la 4ème République, mais il met en évidence la notion de courage politique telle que l’imagination publique se la représente. On pourra aussi parler de cette image d’Epinal 😉

Est-ce de la politique ou bien du théâtre que joue Gabin ? Je sais bien que la frontière est floue entre les deux, mais il y a des moments où l’on est forcé de choisir entre les deux.

[Reply]

 

Répondre à Christophe Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.