Le “miracle grec” vient du fait que les techniques d’écriture, y deviennent orthothétiques. Tout à coup, la Grèce a émergé en laissant des traces qui nous parlent directement, plus qu’avec des dessins ou des écritures hiéroglyphiques.

Par analogie, nous vivons une période de l’histoire miraculeuse. Nos descendants nous décriront comme les hommes et les femmes d’une époque miraculeuse.

Tout çà parce que nous nous inscrivons nos vies sur supports numériques, et en réseau.

Aucune révolution de l’écriture ne s’est faite sans profonds changements politiques et religieux ; que va-t-il nous arriver ? Comment être un acteur politique de ces changements ?