Knol : le jour où Google tua Wikipedia

by Christian on 24 juillet, 2008

Google vient donc de rendre disponible son service Knol, qui est une encyclopédie en ligne.


Avant de rendre disponible son service, Google a pris soin de l’alimenter avec des Knols, ces « unités de connaissances », remplies par des universitaires américains, pour la plupart des docteur en médecine. On ne s’étonnera donc pas de voir pas mal de blouses blanches dans les premiers auteurs d’articles.

Tout cela fait un peu mise en scène pour une publicité de dentifrice mais bon, cela indique clairement que cette encyclopédie, Google l’imagine certainement comme très complémentaire à son initiative de site collaboratif sur la santé, j’ai nommé Google Health. Et quand on voit que le premier forum français en trafic et nombre de message est, et de loin, Doctissimo, on comprend les appétits des acteurs web sur ce sujet.

Pour l’instant le site est en américain et pour les américains. Non seulement à cause de la barrière de la langue mais aussi dans son fonctionnement ; j’ai en effet créé un profil avec deux knols mais je n’ai pas pu vérifier mon identité car le mécanisme de vérification ne marche qu’avec des cartes de crédits et des téléphones mobiles US.

Et Wikipedia dans tout çà, qu’est ce que çà change ?

Dans Wikipedia, chaque article est un consensus derrière lequel les auteurs s’éffacent (bien que leur contribution apparaisse et soit tracée dans le backoffice). Sur Knol, il y a plusieurs mécanismes d’autorité qui sont mis en place :

  • L’auteur est une des autorités de l’article : sa photo, son nom, son titre, et son identité qui est vérifiée par Google.
  • Cette autorité nominative et individuelle est complétée par un système de notation aussi bien sur l’auteur lui-même que sur chacun de ses articles.
  • Un mécanisme de commentaires s’ajoute comme espace critique sur chaque article.
  • L’auteur d’un article peut ouvrir son article à des modifications, soit de manière ouverte et immédiate, soit en se laissant la possibilité de valider les modifications avant changement.

Knol donne la possibilité de distinguer deux rôles, celui d’auteur / contributeur de celui de propriétaire, se dernier pouvant :

  • choisir les auteurs / contributeurs
  • fixer les règles de collaboration et de participation sur chacun de ses articles.
  • choisir les modalité de licence et de droits d’auteur.
  • mettre en place ou non de publicité sur ses articles (et donc de pouvoir être rémunéré)

Efficace et loin du gloubiboulga de wikipedia (qui parle ? la sagesse des foules ?) ; mais dommage qu’une institution ou une organisation ne puisse rentrer dans le jeu (en tout cas sans pouvoir vérifier son identité), car on sait que pour Google n’aime qu’une organisation : la sienne, qui organise l’information pour le monde entier (en prenant sa com’ au passage).

Merci quand même à Wikipedia pour ces longues années de bon et loyaux services et pour avoir démontré à la fois les forces et les limites d’un Wiki à très grande échelle.

ps. Vous pouvez arrêter vos wikis d’entreprise et commencer à chercher un équivalent à Knol pour vos intranets.

Print Friendly
Signaler sur Twitter

{ 26 comments… read them below or add one }

Hubert Guillaud juillet 25, 2008 à 12:24

L’affirmation manque de motivation à mon goût, même si on comprend les craintes (même du côté de Wikipédia visiblement). Je ne doute pas de la capacité de Google à améliorer son outil (et il va y en avoir besoin), mais je ne vois pas en quoi et pourquoi, il attirerait les contributeurs de Wikipédia ? Pour la reconnaissance que Knol leur apportera ? Je ne suis pas sûr que ce soit ce qu’ils cherchent ou ce qui les motive, non ?

En tout cas, je veux bien mieux comprendre, Christian.

Répondre

Aurélien juillet 25, 2008 à 7:37

En tout cas, aujourd’hui quand on cherche knol dans google on trouve d’abord la page wikipedia…

Répondre

Christian juillet 25, 2008 à 8:45

@Hubert les motivations premières sont :
– distinction contributeur / propriétaire (que j’ai rajouté dans ma note)
– mécanisme critique visible et non caché: plusieurs articles sur un sujet
Cela dit, il y avait déjà un malaise parmi les contributeurs de wikipedia, avant la sortie de Knol.
Je ne pense pas que tous les contributeurs de wikipedia basculeront exclusivement sur Knol, mais je crois que le nombre de contributions sur Knol (écriture ou commentaire ou notation) sera très largement supérieur à celui de Wikipedia.
Une logique participative in fine beaucoup plus riche que celle de de wikipedia.

Répondre

hervé juillet 25, 2008 à 9:08

A moins que le « Google everywhere » ne commence à fatiguer certains … sans parler de la publicité dans les articles (l’absence de pub dans Wikipedia étant, a mon avis, quelque chose d’essentiel … un peu comme « le canard enchainé »)

Répondre

Christian juillet 25, 2008 à 9:21

@Hervé le propriétaire d’un article doit « activer » la publicité s’il la souhaite, dans le cas contraire il n’y en a pas.

Répondre

Olivier G. juillet 25, 2008 à 9:52

Et pourquoi est-ce que les gens ne publieraient pas conjointement sur les deux plates-formes ?

Répondre

marc Tirel juillet 25, 2008 à 9:59

Christian,

1) Voici un knol en français crée par une française basée au UK:
http://knol.google.com/k/florence-meichel/rseaux-apprenants/2zy1lgcb5marf/2#

elle semble être passée au travers du mécanisme de vérification…

2) Un peu prématuré ton enterrement de wikipédia me semble-t-il… je suis plus en phase avec Hervé et Hubert à propos de la question centrale de la motivation et de la publicité.
Wikipédia contrairement à Google/knol répond a une attente, un besoin résumé par cette citation de Maître Eckhart:
« La connaissance, c’est l’expérience que fait l’homme de l’unité qui unit tous les hommes ». Google ne peut y prétendre en laissant la place à la publicité et aux ego des rédacteurs…

Répondre

Christian juillet 25, 2008 à 10:09

@ Olivier, oui bien sûr (sans compter les dérives de ceux qui vont copier / coller du contenu sur Knol)

@ marc :
1. la française que tu cite n’as pas été vérifié apparemment (on peut publier sans être vérifié)
2. bah, c’est de la polémique… Wikipedia n’est pas mort. Cela dit, Maître Eckhart est un mystique, et je ne suis pas sûr que cette référence aide Wikipedia 😉

Répondre

Charles Nepote juillet 25, 2008 à 11:19

Christian a décidé d’être taquin aujourd’hui mais ça ne prend pas 😉 Pour ma part je n’ai pas du tout été convaincu… Les objectifs de Knol et de Wikipédia sont vraiment très différents. Mes motivations d’utilisateur et de contributeur wikipédia sont très étrangères aux propositions de Google.
Un peu en vrac et à chaud.
1. Qui ne connais pas de nombreux exemples « d’autorités » qui se contredisent radicalement sur les sujets les plus simples comme les plus complexes. Knol est à ce titre une espèce de blog collaboratif avec classement wikio intégré… Wikipédia, comme tous les wikis, est un synthétiseur de contenus : le contenu y est central pas l’individu.
2. L’efficacité éditoriale. J’apprécie dans wikipedia l’absence de commentaires ; la lecture des commentaires de Knol est coûteuse — sans compter les articles concurrents qui ne vont pas manquer de se développer. Wikipedia n’empêche pas la discussion à travers l’onglet éponyme.
3. Beaucoup de wikipédiens ont un blog, c’est mon cas, mais distinguent finement l’usage de leur blog de leur participation wikipédia. Les blogs expriment un point de vu individuel, les wikis sont des oeuvres dans lesquelles on espère un gain de la construction collective des contenus et de l’encyclopédie en général. (J’aime beaucoup la métaphore de la lève qui rend compte de ce processus.)
4. L’efficacité participative. De nombreux wikipédiens ont des connaissances très fines de certains sujets mais cela ne fait pas d’eux des gens capables de rédiger des articles. Wikipédia permet ce long processus d’élaboration qui permet aux gens qui ont des connaissances de les intégrer sans peine dans des structures d’articles déjà existants.

D’une manière plus générale je pense la puissance des qualités de wikipédia est bien mal comprise. Knol va peut-être avoir un petit succès mais l’impact de Knol sur wikipedia va probablement être assez faible car les motivations des acteurs des deux outils (utilisateurs et contributeurs) n’est pas du tout la même. Ce qui est vrai, en revanche, c’est que Google va devenir juge et partie et sera donc forcément tenté, d’une manière ou d’une autre, de favoriser son outil dans ses index. C’est encore une raison de plus pour laquelle, personnellement, je n’utiliserai pas Knol.

Répondre

Got juillet 25, 2008 à 11:38

Ton activisme pro-google t’aveugle 😉

Il y a de la place pour tout le monde et Wikipedia est loin d’être mort. Je ne donnerai qu’une raison non citée à cela (il y en a bcp d’autres, cf. les précédents commentaires) : la licence du contenu de Wikipedia, le contenu est libre et librement réutilisable ce qui permet des initiatives comme Dbpedia.

Le jour où Google fera la même chose, les poules auront des dents, car ils ont bien compris que l’enjeu de demain, ce n’est pas le logiciel, mais la donnée… Bref, en exagérant un peu, nous avions Linux contre Microsoft, nous aurons bientôt Google contre Wikipedia (et toutes les autres initiatives qui publient de la donnée en libre accès, cf l’initiative Linking Open Data).

Répondre

Christian juillet 25, 2008 à 11:40

« Christian a décidé d’être taquin aujourd’hui mais ça ne prend pas 😉 « 

Mince ! Charles m’a démasqué 🙂

Répondre

Got juillet 25, 2008 à 11:41

Ah, j’ai oublié, le blog que tu cites pour parler de malaise dans wikipedia n’est pas absolument pas objectif, la personne qui s’en occupe tient absolument à discréditer Wikipedia (pourquoi, je ne sais pas…) au point de mettre des commentaires sous tous les billets de n’importe quel blog qui en dit du bien (elle m’a fait le coup…).

Répondre

Christian juillet 25, 2008 à 11:44

pff, et Got qui rentre de vacances … je vais me taper tous les soixante huitard idéalistes dans les prochaines heures 🙂

Pourtant, çà devrait vous plaire l’expression « d’unité de connaissance », c’est beaucoup plus intéressant que consensus mou, non ?
D’accord avec les différences d’usages que décrit Charles. Wikipedia était une source d’information et d’autorité, çà deviendra une source d’information, voire de contestation, mais plus une source d’autorité.

Le seul problème, c’est que c’est Google. Il serait beaucoup plus intéressant d’avoir les données de Knol au format web sémantique que celles de Wikipedia, mais Google ne laissera certainement pas utiliser les données vers d’autres usages qui ne permettent pas d’activer la pub.
Le problème de Knol c’est pas Knol, c’est Google en tant que régie publicitaire qui bloquera l’ouverture des données.

L’équation c’est :
Knol > Wikipedia mais Wikipedia > Google

Répondre

Hubert Guillaud juillet 25, 2008 à 5:20
Christian juillet 27, 2008 à 2:22

Intéressant : j’ai créé deux Knols avec un copier / coller de deux notes publiées sur ce blog et Knol indique dans la colonne de droite des mes Knols un « Similar Content on the Web » à 99% et 100% en faisant un lien vers les urls sur ce blog.

Répondre

.Net Khan, Guru! juillet 27, 2008 à 4:35

Moi, je suis conquis (d’ailleurs, je n’arrête pas de bondir — à la marsupilami)!
Voir mes premières impressions d’utilisateur à:

http://louisweltram.spaces.live.com/

Salut à tous!

Répondre

Seca juillet 28, 2008 à 10:27

Attendons de voir.
Mais quel coup encore sur l’édition qui reste sans bouger ???
Depuis 4 années tout pouvait se prévoir.

Répondre

florence meichel juillet 29, 2008 à 9:04

Bonjour à tous

Je découvre cette discussion ce matin

merci à marc de m’avoir citée

Oui effectivement, j’ai essayé de valider la vérification identitaire et je confirme ce que dit Christian : elle n’est pas possible actuellement que pour les US…a suivre donc !

Répondre

Ludovic Dubost juillet 30, 2008 à 6:04

Moi ce qui me fait marrer, c’est que j’ai cherché Wiki sur KNOL et je suis tombé sur ça:

http://knol.google.com/k/shay-david/wiki/jl5pkj876rp9/7

Une copie de la page de Wikipedia avec indiqué comme licence « Creative Commons Attribution 3.0 License » sachant que Wikipedia est en GFDL ce qui a ma connaissance n’autorise pas a transformer le contenu en Creactive Commons.

Ceci m’amène a penser:

Finalement le principe de KNOL c’est de permettre a des gens de mettre du contenu et a d’autres de les commenter et evaluer.

Ca ressemble pas a Internet ca en fait ? Finalement on a des pages internet controles par qui veux et des moteurs de recherche pour les trouver..

KNOL serait-il par Google une reconnaissance que cela ne suffit pas et qu’il faut centraliser ?

Ou alors est-ce juste pour capter le contenu et toucher plus de pub ??

Donc meme si KNOL est un bon principe et ca je suis tout sauf convaincu alors il devrait etre decentralisé:

– des sites qui marquent leur pages comme etant des KNOLs
– un moteur qui recupere et permet l’annotation et l’evaluation
– un widget pour afficher la note et l’evaluation sur le site de l’auteur et qui permet aussi d’annoter et de noter directement sur le site de l’auteur

Voila mais les interets commerciaux poussent a tenter de recentraliser le web pour pouvoir capter le traffic et la pub

Sur le principe general de KNOL, je trouve que qualifier Wikipedia et « consensus mou » est un peu facile. Il en faut de la synthese. Une fois qu’on aura 50 articles sur le même sujet avec des personnes qui disent des choses disparates que fait-on ? On reste sur nos positions ?

Répondre

Christian juillet 30, 2008 à 6:29

Ben Ludo t’en as mis du temps à venir mettre un commentaire 😉
D’accord avec l’ensemble de tes remarques : Knol c’est bien, mais c’est Google, c’est centralisé, c’est monétisé, etc.

Par contre, je m’étonne car lorsque j’ai écris :

ps. Vous pouvez arrêter vos wikis d’entreprise et commencer à chercher un équivalent à Knol pour vos intranets.

..tu n’as même pas sauté au plafond !

Quoiqu’il en soit, il faut attendre et observer pour dégager les forces et les limites de Knol : je suis convaincu qu’il aura une place de choix, mais laquelle ?

Répondre

Ludovic Dubost juillet 31, 2008 à 11:25

Oui mais ça c’était tellement gros 🙂

Bien evidement pour vos Wikis d’entreprise il faut continuer à télécharger XWiki http://www.xwiki.org.

En plus la version 1.5 vient de sortir 🙂

Désolé pour la pub.. trop tentant..

Répondre

PSO de Lyon août 17, 2008 à 8:05

Pourquoi Knol et Wikipédia ne sont pas concurrents …

Ci-joint, un knol sur le sujet:
http://knol.google.com/k/patrick-serrafero/pourquoi-knol-et-wikipdia-ne-sont-pas/u2xblumubn5o/10#

Bonne lecture sur ce nouveau moyen d’expression. PSO

Répondre

Niclos Sarkoï septembre 1, 2010 à 3:57

Le propos devait déjà être comique à l’époque, il l’est encore plus aujourd’hui. Merci pour cette petite minute de franche rigolade.

Répondre

Christian septembre 1, 2010 à 4:58

çà fait toujours du bien de rire 🙂

Répondre

mad novembre 23, 2011 à 3:22

huhuhu.

Répondre

Pymouss novembre 23, 2011 à 5:03

En ce 23 novembre 2011, où l’on apprend la fin de Knol (http://www.generation-nt.com/google-fin-produits-knol-friend-connect-actualite-1506271.html), Wikipédia en français compte 1 176 162 articles et reste une référence largement consultée. Globalement, Wikipedia compte 282 versions linguistiques différentes ; c’est le cinquième site le plus visité sur le web avec 420 millions de visiteurs uniques et il n’y a toujours pas une seule publicité.
L’aspect visionnaire de cet article, trois ans après sa publication est donc particulièrement réjouissant.

Répondre

Leave a Comment

{ 1 trackback }

Previous post:

Next post: