Mais qui sont les criminels des technologies de l’esprit ?

by Christian on 3 juillet, 2008

L’enfant est un être mineur, au sens où il n’est pas majeur et responsable.
Il faut donc être clair, quand le marketing s’adresse aux enfants, à ceux qui ne sont pas encore majeurs, il a un comportement de criminel. Le moment est proche où certains medias visant les enfants seront mis en procès.

On fait bien des procès aux industries polluantes, alors à quand des procès qui condamnent la nocivité de ces industries de l’esprit ? Surtout quand elles n’ont d’autres fin que d’utiliser les enfants comme agents pulsionnels programmés pour influencer leur parents dans leur acte d’achat.

Print Friendly
Signaler sur Twitter

{ 0 comments… add one now }

Leave a Comment

{ 1 trackback }

Previous post:

Next post: