7 Juin 2008, 11:42
Défaut
by

leave a comment

404 : chemins qui ne mènent nulle part

L’hypermedia a ses ratés, ses impasses, ses chemins qui ne mènent nulle part.
404 est le code erreur renvoyé lorsque nous allons vers l’URL d’une ressource qui n’existe pas. C’est souvent là que l’on peut lire à l’écran quelque chose comme :

“Désolé, cette page n’existe pas”

Étonnante expression qui vous affiche une page, tout en vous indiquant qu’elle n’existe pas (“ceci n’est pas une page”).

Il y a toute une panoplie de stratégies pour  occuper ce vide réticulaire, car l’erreur 404 est comme un silence à la radio, ou une interruption des programmes à la TV : il y a toujours la crainte que le visiteur aille voir ailleurs. Tout comme la nature a horreur du vide, chacun essaye de meubler et d’occuper ce no man’s land du web.
404 Research Lab donne des explications et de nombreux exemples de stratégies pour vos pages d’erreurs 404.

Bien souvent, dans cet incident réticulaire, l’âme du site se révèle : ainsi Smashing Magazine propose 9 catégories de pages 404 où l’état d’esprit, ou l’image de marque, s’affirme dans ce raté du moteur du web.

En ce qui me concerne, c’est à present vers cette note que pointent les erreurs 404 de ce blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.