En programmation, le garbage collector désigne un mécanisme de gestion automatique de la mémoire qui recycle de la mémoire préalablement allouée puis inutilisée.
Par analogie, la stratégie du garbage collector (ou ramasse miettes), est celle qui consiste à viser un marché beaucoup plus gros que ce que l’entreprise est capable de couvrir, en se disant qu’on arrivera bien à grappiller 10% du marché (quand on a aucune idée, c’est souvent le chiffre de 10% qui sort).
C’est une stratégie du défaut de stratégie. Une démarche que l’on retrouve chez ceux qui font du marketing pour la première fois, ou qui lancent leur activité en se disant qu’ils arriveront bien à récupérer 10% d’un marché.
Bien sûr cela ne marche jamais.
Ainsi, je me souviens d’une discussion avec un dirigeant d’une grande entreprise européenne qui m’expliquait que, grâce au rachat de notre petite société de conseil en IT, nous pourrions récupérer quelques millions d’euros de prestation sur des grands contrats d’infrastructure.

Evidemment, aucun Euro de prestation sur ce type de scénario n’a jamais montré le bout de son nez.