Shots that changed my life (18)

Le Jeu de la Mort, Hong-Kong, 1978, avec Bruce Lee.

Le film n’a aucun intérêt dans la romance de son scénario ni dans sa mise en scène, et ce durant au moins la première heure de film.

Seulement voilà : une vingtaine de minutes de scènes de combats enchaînées, une maison- temple où chaque niveau propose un nouveau combat avec des techniques différentes, et avec un Boss tout en haut.
Et voilà que le cinéma met sur les rails les principes de base que reprendront les jeux video.

Il a fallu attendre le Kill Bill de Tarantino, 25 ans plus tard, pour trouver un hommage appuyé (jusque dans les costumes) à ce que Bruce Lee avait imaginé : notamment la notion niveau.

Joli rapprochement!

Ça a dû aller vite : j’ai beaucoup joué avec LodeRunner de Broderbund, qui repose sur le principe de niveau jusque dans le mouvement ascendant de chaque tableau,

Le prototype de LodeRunner, Kong a été développé en 1979…

[Reply]

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.