Le principe de statelessness du web veut que chaque requête à un serveur web se fasse sans avoir à connaître d’état, ou sans connaissance de requêtes précédentes.

De facto, le web n’est pas conçu pour porter des processus qui induiraient une suite logique de tâches A, B puis C.
En principe, on doit toujours pouvoir faire des retours arrière avec son navigateur, or ce n’est pas toujours le cas, il y a des violations du principe d’absence d’état (statelessness) ou vous ne pouvez pas revenir en arrière (ou alors votre navigateur vous demandera de réenvoyer des données pour pouvoir retrouver le fil ).

Par essence, un serveur web ne sait pas ce que vous avez fait ni ce que vous allez faire au moment de répondre à la requête d’un client web.

Chaque échange entre un client HTTP et un serveur est un “one shot“, une histoire sans lendemain.

Une architecture conforme aux principes REST ne peut donc théoriquement pas proposer des services en mode Business Process Management.