Mémoire politique

Il y a encore très peu de temps, chaque homme politique pouvait parler en pensant que la mémoire de ses propos serait perdue. Au pire des cas, si des enregistrements étaient retrouvés, leur diffusion resterait confidentielle car le nombre de diffuseurs potentiels était restreint, et donc influençable.

Seulement voilà, le “user generated content” c’est aussi le “user recalled content”.

Il va donc falloir apprendre à vivre et à se comporter en s’inscrivant dans des cycles de mémoires collectives beaucoup plus efficaces et des circuits de mémoire beaucoup plus longs, et par nature orthothétiques.

Certaines images de cette compilation sont tirées d’un petit film sorti, il y a quelques mois, sur le Web : le Vrai Sarkozy (http://youtube.com/watch?v=dLbLLoqFOOo) qui est à glacer le sang.

[Reply]

[…] C’est en substance ce que dit Christian Fauré sur son blog, en réagissant sur cette vidéo on ne peut plus explicite quant à la propension des responsables politiques (en l’occurence Nicolas Sarkozy) à dire une chose et son contraire sans vergogne ; car ils savent bien que nous avons la mémoire courte. […]

 

Répondre à Got Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.