Bravitude

En reportage-photo sur la muraille de chine, Ségolène Royal parle des braves et de la … “bravitude” :

“Comme le disent les chinois, un chinois qui ne vient pas sur la grande muraille n’est pas un brave et un chinois qui vient sur la grande muraille conquiert la “bravitude”.


Serait-ce le froid de la Chine qui empêche aux lèvres de prononcer correctement certains mots français comme “bravoure” ?
On imagine les conséquences d’une telle faute lors d’un futur débat télévisé :

“Je n’ai pas, Mme Royal, votre bravitude…”

Mais, est-ce pour autant un handicap, dans la course à la présidentielle, que de faire ces fautes langagières ? Le choix de Ségolène Royal c’est d’être une icône. Et les icônes ne parlent pas ; aussi, cette fois encore, ne sera-t-elle pas pénalisée. Au grand dam de ses détracteurs.

Et, après tout, la candidate nous promet un ordre juste et non une orthographe ou un vocabulaire justes.

Juste, non ?

Arrêtez vous allez me la rendre sympathique à force d’attaque aussi mesquine!

[Reply]

Mais elle est déjà sympathique, au sens premier du terme (avec affection) : on souffre même avec elle.

[Reply]

Je préfère souffrir pour elle qu’elle gouverné par quelqu’un qui nous fasse souffrir pour lui (allusion à un personnage un peu bonapartiste)
Une question en passant: “à force d’attaque mesquine”: avec ou sans “S” ? sachant qu’il n’y a ici qu’une attaque.

[Reply]

“a force” désigne une insistance et une répétition qui suggère le pluriel à “attaque(s)”, me semble-t-il.
Mais il n’y a aucune attaque de ma part, juste un soupçon de mesquinerie peut-être, et encore.

[Reply]

bah..mesquinerie pour mesquinerie, contrepetons…Car il est certain que Segolène, elle, et contrairement aux possibilités du personnage un peu bonapartiste susdit, n’a pas pu arriver à pied par la chine…un peu désolé…

[Reply]

Une icone, sympathie, on souffre avec elle… non mais vous allez donc tous pas bien? Non seulement elle n’a aucun programme, ne repond jamais à aucune question, se ridiculise à chaque visite dans un pays étranger, est detestée dans sa propre région.. Elle se fout litteralement de notre figure et vous en redemander! C’est de l’avenir de la France qui est question!!

[Reply]

Entre elle, Montebourg et les Suisses, on n’est pas sorti de l’auberge…espagnole.
Profitons-en d’en rire, si elle passe on risque de pleurer pour 5 ans.

[Reply]

C’est surprenant comme elle ressemble à Mitterrand sur cette photo…Si on prend en compte cette ressemblance (de l’ordre d’un père et de sa fille)et les mots que l’on retrouve dans vos discours (i.e. sympathie, icone, on souffre pour elle), on aboutit assez vite aux prémisses d’un nouveau christianisme très orthodoxe…Père-Fille, c’est quand même plus in …Ségolène qui voudrait être perçue comme la “sauveuse” (qui tollis peccata mundi)? …Cela par contre, ça questionne et fait froid dans le dos

[Reply]

Après Positive Attitude
Brav(oureAtt)itude.
Bravo Ségo de nous débarrasser de ce oureatt pas sympa et moi je préfère cette Rupture poétique à toute autre.

[Reply]

Bravitude, et bien oui comme dirait son compagnon, elle l’a dit expres ti la lere, c’est vous qui êtes dans la trompitude……

[Reply]

mieux vaut la bravitude (qui est plus qu’un acte de bravoure mais une attitude de brave) qu’une degonflatitude d’un ministre de l’interieur qui reponds aux attentats en Corse par une enveloppe d’1 milliard

[Reply]

“bravitude”, je sais pas comment on peut aller chercher çà …?. à moins de faire exprès, j’y arrive pas….hier soir j’étais dans mon lit et j’essayais de dormir, mais toutes les 5 miutes je me tordais de rire…. une connerie plus grosse que la muraille, c’étais pas gagné d’avance, faut reconnaitre….
De l’autre coté de l’Atlantique, y’avais bien Georges Bush et dans sa bouche les “Gréciens” ou autres “Kosoviens”, mais je pensais pas qu’on aurait nous aussi une grande philosophe Hexagonale avec Royal…
Quand je pense que je vais voter pour elle pour éviter le nain facheux, un vertige me saisis…

[Reply]

Bruno

Quelle orthographe : “un vertige me saisis” – “c’étais” –
“çà” –

Et dire que Madame ne sait pas sa langue et qu’on se tord de rire!

[Reply]

au bucher ségo

[Reply]

Qui parle le français de façon parfaite ? Personne.
Qu’il est drôle de lire tous les commentaires moqueurs provoqués par un simple lapsus…Et bien, riez, je rie avec vous (bravitude ,c’est quand même énorme), et je rierai de plus belle quand la femme au tailleur blanc sera élue Présidente de la République et du coup, Hollande sera première dame de France ! Vivement le joli mois de mai…

[Reply]

Qui est contre les néologismes? surtout aussi joliment dits! Un peu d’imagination et de créativité que diantre!
Un beau néologisme vaut mieux que les innombrables fautes de français, bien maladroites, de nombreux commentateurs sur la toile.
J’aime personnellement cette idée de “Brav(oure att)itude”. Et la dame blanche a damé le pion au nain fâcheux car grâce à cela on ne parle que d’elle. Ceux qui votent après avoir réfléchi n’accordent aucune importance à ce type de péripéties. Mais les autres, les plus nombreux…

[Reply]

son mot inventé sur la muraille ? sans importance !le français moyen parle mal sa langue et se reconnaît dans cette peccadille . en revanche tout dans le look , le choix du blanc , le sourire , les mots creux , les réflexions teigneuses( sur Bayrou ) ,tout est mis en scène, fabriqué pour faire d’ elle la “dame qui sauve “et qui guérit ‘la clique socialiste est en rut ,l’orgasme proche …vive la FRANCE qui votera pour elle / Ca s’appelle LE DESIR DU PASSE…

[Reply]

bravitude !!! et l’interprète l’a traduit comment en chinois ?
J’admettrais à la rigueur l’utilisation de ce “nouveau” mot en France mais pas à l’étranger !

[Reply]

Art poétique pour Ségolène

« Surtout qu’en vos écrits la langue révérée
Dans vos plus grands excès vous soit toujours sacrée.
…Mon esprit n’admet point un pompeux barbarisme… »
Nicolas Boileau (art poétique).

…Et votre « bravitude » en la Grande Muraille
M’afflige et je comprends que le public s’en raille
Même si on la grime en un néologisme.
Reitlag

[Reply]

Deux citations

C’est comme les cochonneries, les histoires de bravoure, elles plaisent toujours à tous les militaires de tous les pays.
Louis-Ferdinand Céline

Les héros ont leur accès de crainte, les poltrons des instants de bravoure, et les femmes vertueuses leurs instants de faiblesse.
Stendhal

Donc Ségolène avait une bonne raison pour éviter ” bravoure ” et si elle a eu un instant de faiblesse c’est qu’elle est vertueuse, elle.

[Reply]

Plus sérieux encore, selon le Littré (étymologie de bravoure):

un livre publié à Bruxelles en 1701, et dont l’auteur dit que ” bravoure, venu avec Mazarin, parut d’abord très bizarre, et causa un grand désordre dans la république des lettres. ”

Bravo Mazarin, anticipant l’EVENEMENT de 3 siècles, jetant le trouble avec bravoure il justifie bravitude.

[Reply]

J’avoue, moi qui suis un anti socialiste viscéral et qui, de surcroît n’apprécie nullement Mme Royal – être fort surpris de constater l’acharnement de ses détracteurs, et l’accortise de ses flagorneurs à l’endroit de cette pauvre Ségolène et de “son” mot.
En effet, j’ai la certitude, étant donné le sourire qu’elle affichait lorsqu’elle a prononcé ce mot, qu’elle l’a fait “délibérement”… pour “amuser” l’entourage en quelque sorte !
Pourquoi alors tenter, du côté “ennemi”, de nous faire croire que madame Royal soit une idiote ?..
Et pourquoi, du côté “ami” se perdre en conjectures,et trouver toutes sortes d’excuses ridicules telles qu’on en entend depuis deux jours ?
Que le monde est méchants comme disait Voltaire!..
Les pour et les contre sont décidement les mêmes !.. les premiers “se ridiculisent” en répondant aux autres qui eux “se sont ridiculisés”!..Ce n’est qu’une question de temps dans la conjugaison…

[Reply]

Questions à Legones:

1) La citation de Voltaire a-t-elle paru dans le Journal des 2 (ou plus) Mondes?
2) Ne vous est-il pas venu à l’esprit que certains sont heureux de s’amuser comme des enfants à aligner des mots dans un contexte où comme vous le dites si justement, notre “héroïne” a sans doute bien joué pour attirer l’attention sur son déplacement en Chine?

Et comme dit un proverbe chinois “Laissez le soin aux Chinois de chinoiser
en parfaite sinisatude”

[Reply]

Que l’on invente un mot s’il n’existe déjà un terme adéquat, quoi de plus naturel? Il a bien fallu un jour un “avion”, un “aviateur”, etc. pour coller à l’évolution technologique du monde. Par contre, en voulant défendre “une” politique chère à son coeur, il faut penser que l’on peut ouvrir la porte à n’importe quoi demain. Le langage, écrit ou parlé, est un “code” qui a ses règles et sert à se faire comprendre dans une communauté. Et que en se voulant “non-conformiste” on ne défend pas le français, notre patrimoine, déjà bien mis à mal aujourd’hui. Le “soixant-huitard” attardé n’a toujours pas compris à quoi cela mène de clamer “il est interdit d’interdire”. Comment faire comprendre demain aux jeunes enfants à l’école qu’ils doivent faire des efforts pour écrire correctement leur langue? Un(e) Président(e) n’est-il pas là pour défendre la langue de son pays qu’il prétend représenter et faire grandir? A moins de ne tendre que vers une seule chose : le pouvoir, cette éphémère sensation de puissance qui a déjà fait tant de mal dans le monde.
Cette fois je ne voterai pas à contre coeur, donc pas pour elle !

[Reply]

les Français sont des gens fort peu sérieux et, pour tout dire, un peu légers !
Pourquoi s’étonner de cette bourde “linguistique” venue de l’I-conne de la branchitude ou de la bobo-attitude ?
Ce qui me paraît bien plus risible que ce simple lapsus linguae, c’est l’acharnement de Jack Lang à prendre les gens pour des cons et à présenter cette erreur comme le comble de la créativité ! A l’entendre se pâmer à la radio, on aurait pu le croire tombé en pâmoison devant la dame ! Ce bouffon n’en loupera pas une !

[Reply]

Sam, excusez-moi de vous interpeller directement, mais croyez-vous vraiment que Mme Royal a fait exprès d’inventer ce mot ???

Tout le monde fait des erreurs de langage -mea culpa-, même de Gaulle, qui parlait de “quarteron de généraux” en voulant dire “quatuor “. Personne ne s’était gêné alors pour en faire la remarque et s’en amuser. Y aurait-il crime de lèse-majesté à critiquer Mme Royal ???

[Reply]

11 Jan 2007, 12:44
by Zecailloux

reply

Heu…. entre bravitude, employabilité ou chomitude ??? quel est le pire ?

[Reply]

11 Jan 2007, 5:31
by Bruno de Seynod

reply

vieux proverbe chinois : plus le singe grimpe à l’arbre, plus on voit son Q
nouveau proverbre chinois : remplacer singe par ce que vous voulez, arbre par muraille, et Q par QI …

çà le fait ou bien ?

moi c’est décidé, je vote pour elle, on va pas s’emmerder au moins…

[Reply]

Si le ridicule derait tuer, Ségolène serait déjà au paradis. Entre barbarismes ridicules et à-peu-prés constant , elle réfléchit maintenant à l’amnistie présidentielle! Elle n’attend pas des idées, c’est le vide intégral.

[Reply]

Elle doit désormais souffrir de Ségolitude……

[Reply]

et la voilà qui loue la justice chinoise ,connue pour son caractère expéditif et inhumain.La ” bravitude “amuse mais là on ne rit plus :elle fait l’éloge du système judiciaire totalitaire chinois…et elle veut présider la FRANCE!!! Cette fois l’odieux l’ emporte sur le ridicule….DE-PRI-MANT…!!!

[Reply]

Moi, je vais voter Ségolène, parce que je suis un anarchiste et je veux que ce soit le bordel total ! Avec Royale Calin, no futur, c’est sûr ! Banzaï !

[Reply]

qui est-ce qui a le droit d’inventer des mots en français. est-ce un domaine réservé desacadémiciens ou de toute autre personne susceptible de le faire. tout évolue dans la vie, le française étant une langue vivante, doit nécessairement évoluer sinon ce serait sa mort certaine. bravo à madame Royal de contribuer à l’évolution de cette langue si nos chers académiciens (s’ils ne sont pas jaloux!) accepteraient bien d’intégrer dans la belle famille des mots français.

[Reply]

Bravo Ségo ! Tes commentages sont d’une grandiosité et d’une perspication telles qu’ils donnent à notre linguisterie un nouveau dimensionnement que n’ont pas les autres candidateurs à l’élision présidentale. Ton vocabulage traduit ton érudiment, ton instruitage et ta culturation. Pour moi, tu as la capaciture de représentiver notre peuplage, de résolver les problémeuses déficiations de notre administrature et d’humanir la politication. Ségo, compte sur mon participage lors du votement. Ségo, tu es fantasmaglorificatoire !

[Reply]

Ségo s’est rendue en Chine pour une mission diplomatique. Lisez les quotidiens bien informés et vous y découvrirez : ” laChine se rapproche du Pakistan. ” A bon entendeur, Harmonia…

[Reply]

Enchanté Gérard….Il est vrai que Ségo agace Sarko mais nous avons connu situation similaire dans le domaine militaire…En 1958, déjà, “Le plan de Gaulle irrita le coeur de Massu”…a bon double entendeur

[Reply]

Pour la finitude des turpitudes de « bravitude » cette étude sans dissimilitude ni incomplétude ni même inexactitude mérite mansuétude sans béatitude ni platitude car mon habitude de servitude, ma sollicitude pour l’exactitude, ma promptitude ( avec certitude pas celle de la cistude) ma rectitude ainsi qu’une foultitude de vicissitudes pour ingratitude m’en donnent l’ aptitude.
Si Léopold Senghor sous d’autres latitudes (et non longitude ou altitude) et par similitude, sans assuétude ni incertitude a crée négritude nous lui devons gratitude pour la plénitude, l’amplitude et même la magnitude de ce mot.
Quant à la Multitude je dis : pas d’inquiétude car mon attitude n’est ni de la décrépitude, ni de la lassitude, ni de l’inaptitude, ni de la désuétude, ni l’hébétude et encore moins la solitude, mais une complétude dans l’infinitude de ma quiétude.

[Reply]

J’ai lu ici et là quelque propos qui s’affichent anarchistes et qui m’ont choqué dans ce que je peux ressentir d’anarchiste en moi…ces propos sont à l’opposé de l’anarchie…L’anarchie n’est en aucun cas le désordre mais l’ORDRE SANS LE POUVOIR, ce qui n’a rien à voir…C’est le summum de la morale et de la responsabilité personnelle…A méditer peut-être pour certains..

[Reply]

Bonjour Daniel
Il est présomptueux de penser que S.R. l’a fait exprès ou pas. Seul le résultat m’intéresse, et pour elle c’est un plein succès car elle a crée l’évènement.
Pour le quarteron de de Gaulle il suffit de prendre Google:
A quatuor cela donne:
quatuor en concert
quatuor: science, histoire de l’art etc
quatuor à cordes…….
Pour quarteron cela donne:
quarteron né d’un mulâtre et d’un blanc, suvi de la phrase de de Gaulle
quarteron de jeunes des cités
quarteron terme vieilli remis au goût du jour par de Gaulle

J’en conclue deux choses:
1)DG a voulu éviter le terme quatuor chargé de valeurs positives et a privilégié quarteron péjoratif ( la racine quart s’est muée par une réalité concrète en quatre)
2) quarteron est bien passé dans la langue intelligible

Sans être un “littéraire” j’admire la richesse, la souplesse et le dynamisme de la langue française (le texte que je signe plus haut regroupe la totalité des mots en tude).J’espère qu’elle continuera son évolution même si cela doit être par des lapsus.

Une dernière anecdote.
Dans un village une gamine de 6 ans désigna un terrain de jeu ou poussait de la bruyère le champ de gruyère. L’appellation est restée sans que personne ne soit ni choqué ni curieux de l’origine de ce nom

[Reply]

13 Jan 2007, 7:20
by La Paluche

reply

Assez d’incertitudes, la bravitude existe et vaut bien la gouvernance de je ne sais plus qui gouvernait la France jadis. C’est stupidance que de reprocher ce lapsus, et preuve de pauvritude d’esprit d’en faire des tonnes.

[Reply]

Ecarter du pouvoir tout brin de rectitude,
C’est sûr, vous fera choir. Rock N’ Roll Attitude
Le clame: ” Noir c’est noir “. Préférez BRAVITUDE
Au renvoi du miroir: votre décrépitude !

Voyez le ridicule de ces maîtres pédants
Et, bien qu’ils gesticulent, ils sont déjà perdants.
Un bon coup de pied au cul, ça les rend moins savants
Jamais on ne recule, nous on marche en avant !

C’est….c’est….c’est Ségolène
C’est Ségolène qu’il nous faut !

[Reply]

De vos stériles discussions
sur des mots le droit à création
je n’ai que faire
car, pour gouverner, ce n’est pas l’affaire.
Mais j’ai trouvé fort amusants,
les billets de Gérard et Sam.
Et notre vieux français bien foutu,
en préfixes et suffixes signifiants est bien pourvu
pour, de nouveaux mots toujours inventer,
et sur les fâcheux faire pan sur le nez.
Au diable l’Académie!
Elle bat la mesure mais n’invente pas la musique.
En créant son mot Ségolène a ri :
savait-elle qu’au nain fâcheux elle faisait la nique?

[Reply]

Pas d’autres commentaires, mais cela illustre ce que M. Alain Mync disait sur elle à canal cette semaine, Ségo au pouvoir c’est comme mettre quelqu’un qui n’a pas le permis aux commandes d’un camion chargé de TNT. Halte à la politique people, un sourire colgate pour l’oréal ne remplace pas les compétences politiques, surtout quand elles sont inexistantes.

[Reply]

Bravoure et bravitude n’ont pas la même signification ; la bravoure est déjà prouvée par des actes passés alors que la bravitude est le potentiel à devenir plus ou moins brave.
Cette différence étant acceptée dans les jeux de rôle, il est fort possible que Mme Royal l’ait rencontré ou entendu cité.
En ce qui concerne les néologismes, par définition, la première fois qu’ils sont cités ils ne figurent pas encore dans le dictionnaire. S’il fallait n’utiliser que des mots du dictionnaire, la langue française ferait du sur-place.

[Reply]

payez nous le voyage sur muraille et et nous parlerons aussi avec bravitude

cest trop facile la bravitude avec l’ argent des otres§

couarsdf

[Reply]

Mais enfin quand les français ouvriront ils les yeux ? quand réaliseront ils que Sego est une potiche, une marionette ?
Elle n’a ni expérience, ni charisme, ni ……………..bravitude !

[Reply]

Je pense avec simplicitude qu’avec sa bravitude elle va nous apporter d’énormes turpitudes. Vivement les grands débats entre la potiche et le grand “petit Nicolas”

[Reply]

Je partage l’avis de “matahina” précédemment cité.

Au delà du barbarisme qui fait sourire, ce qui préoccupe c’est l’incapacité d’une candidate “présidentiable” à diriger le pays, et son inexpérience flagrante, tant en ce qui concerne le domaine intérieur que l’international.

Ou alors, il faut faire le pari qu’elle est très bien entourée et qu’elle apprendra vite ; c’est un pari très risqué…

Pour l’instant, derrière l’icône sympathique, elle a fait surtout la preuve de son talent pour commettre des gaffes et rester dans le flou artistique (fiscalité)

[Reply]

Clair, “le grand Nicolas”, une oxymore de plus, avec celle dont il s’est fendu récemment pour donner quelques rondeurs à sa rupture.
Rupture que dans son avidité psychopathologique il avait pétée si fort qu’il en avait floqué le fond de son slip avec les 3 lettres U M P.
Tiens? encore une idée merchandizing. Eh les gars des slips UMP fait ou à faire?

l’U M P … foireux, l’U M P, qu’on regrette quand on le sent perler le long de la cuisse.
Y a un proverbe pas chinois qui dit “ca n’est pas une fois qu’on s’est chié dessus qu’il faut serrer les fesses”.
Serrer les fesses, après s’être chié dessus, c’est quand pitoyablement on apose “tranquille” à “rupture”.
“Tranquille” : un mauvais phare à joue abondament appliqué pour camoufler des traits disgracieux.
rupture tranquille j’ai jamais vu un truc “aussi mort”…
Sarko ce sont des archaïsmes idéologiques tout droit sorti du café du commerce mais si bien marketés !

La belle sarkozy qui ne sait plus dans quelle robe se travestir pour pour plaire aux français.
Elle a bien tenté d’être elle même, mais çà passe pas.
C’est pas faute d’avoir sondé, parfois trop profond.
qui est-elle?
celle qui roulent des épaules en banlieues, à faire la nique à des gamins avant d’avoir à euh … serrer les fesses.
Celle qui dit à ceux qui n’aiment pas la france qu’on ne les retiend pas?
Celle qui jaunit à l’idée que les malheureux SDF* l’aient prise au mot? (*euh ici comprendre Sans Défiscalisation Fixe)
celle qui est conquise par l’Ouest?

A quel point faut-il être aigri à même interdire à une femme politique de s’amuser aussi banalement avec les mots.
Quel rapport avec la campagne?
Vous écoutez ses ploufs quand elle va à la selle? Vous devriez, y a surement quelque chose d’accablant à en tirer.

C’est vrai qu’il y a de la suite dans ses idées le Monsieur N, nous pensions qu’il avait fourché son français en affirmant que “l’Homme n’est pas une marchandise comme les autres”.
Que nenni !
Quand il se déclare fier que les atteintes aux biens aient regressé alors que les atteintes aux personnes ont progressé, il exprime une vision du monde très cohérente avec ses lapsus.

En matière de parler bien tempérer, y en a qui devraient karchériser devant leur porte, quand on voie l’idéologie qui suhinte de la parole manquée.

[Reply]

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.