Cinématographie du web

De manière fondamentale, le web est une technique cinématographique. A certains égards, la montée en puissance des discours autour du web 2.0 consacre cette essence cinématographique du web : on coupe, on colle, on utilise des rushes, des inserts, on indexe, on monte et on projette.


Projection

Le Web 2.0, via la notion de mashup, est la reproduction d’un acte cinématographique. A chacun de faire son montage et de le projeter ; à chacun son cinéma.

Cela n’est pas fortuit, car notre conscience est de nature cinématographique.

Cinema, télévision, multimédia et internet sont des industries de la conscience. Des industries d’audience qui doivent générer et gérer des flux (symboliques), et dont la finalité est la captation du temps de conscience.
Cette tendance cinématographique du web devrait se renforcer et s’affirmer dans les mois à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.