Le colosse aux pieds d’argile

by Christian on 1 mars, 2005

– Toute cette publicité sur Internet ! Elle devient de plus en plus envahissante. Elle va même jusqu’à modifier mes préférences d’utilisateur sans me demander mon avis.
– Oui, La liberté de surfer sur Internet va être de plus en plus difficile.
– Pourquoi ?
– Parce que il y a e plus en plus de personnes qui ont accès à Internet, et qu’ils y passent de plus en plus de temps.
– Je vois, cela veut dire que l’on regarde moins de messages publicitaires à la télévision, ou dans les autres médias. Et les publicitaires vont chercher les consommateurs potentiels là où ils sont.
– C’est exact : un certain nombre d’idéaux qu’a pu susciter l’engouement pour Internet sont en train de s’éloigner de toute possibilité de réalisation. C’est une véritable guerre qui s’est mise en place. L’enjeu est de ne pas laisser l’utilisateur libre : il ne faut surtout pas qu’il quitte l’emprise du marketing.
– Mais comment mesure-ton l’emprise du marketing ?
– Tout simplement à la croissance de la consommation. Récemment, il s’est passé quelque chose : pour la première fois depuis la fin de la seconde guerre mondiale, le niveau de consommation à légèrement diminué. Nous sommes à un point d’inflexion.
– Que va-t-il se passer ?
– Je ne sais pas. En revanche je sais ou il faut regarder.
– Où çà ?
– Du côté des logiciels qui ont le plus d’utilisateurs : je pense en premier lieu à Microsoft.
– C’est-à-dire ?
– Les publicités, les virus, le spam, et tout ce qui contraint nos pratiques sur le Net, tout cela ne dérange pas Microsoft tant que sa part de marché reste écrasante. Mais si les utilisateurs sont excédés de ces dérives, ils risquent d’opter pour des logiciels plus marginaux où les nuisances seront moins importantes. C’est en partie ce qui se passe avec le nombre croissant d’utilisateurs qui migrent d’Internet Explorer, de Microsoft, vers Firefox, de Mozilla.
– Je vois, les colosses ont des pieds d’argiles.
– C’est l’expression qui convient le mieux, effectivement.

Print Friendly
Signaler sur Twitter

{ 0 comments… add one now }

Leave a Comment

Next post: