19 Déc 2010, 2:12
Défaut:
by

3 comments

Être quelqu’un

Philippe Berre est un escroc, il ne fait que çà depuis des décennies. Il a une fâcheuse tendance à usurper l’identité de représentants de l’état, notamment de l’Équipement ou des Eaux & Forêts. Il confiera ainsi :

“Lorsque je vois des engins de travaux publics, je ne peux pas m’empêcher de penser qu’ils m’appartiennent et qu’ils m’attendent”

Début 1997, il se présente à Saint-Marceau, commune rurale de la Sarthe, comme ingénieur BTP envoyé pour redémarrer le chantier de l’autoroute A28 entre Le Mans et Tours. Il prend les choses en main, porté par une population locale qui l’accueille comme le messie, passe commande des matériaux, loue des dizaines d’engins de chantier et embauche plus d’une vingtaine d’ouvriers.

Une fois la supercherie mise au jour et l’individu arrêté, se dernier confiera :

“Pour la première fois de ma vie, j’étais quelqu’un”.

Ses comptes de chantiers étaient fictifs mais précis, et la DDE se prononça sur la qualité du tronçon qui fut ainsi réalisé :

“Le travail a été fait dans les règles de l’art, moins cher et plus rapide.”

Cet épisode a fait l’objet d’un film : A l’origine, en 2009

Penser l’Individuation au XXe siècle

Penser l’Individuation au XXe siècle : Husserl, Russel, Whitehead, Schrödinger, Simondon…
Mardi 19 janvier – 45, rue d’Ulm
(9h-16h – Salle Dussane)
9h-9h15 : Présentation de la journée  (Vincent Bontems)
9h15-9h45 : Schrödinger et le problème de l’individuation (Vincent Bontems)
9h45-10h : Discussion.
10h-10h45 : Le projet husserlien d’une logique formelle de l’individuation
(Carlos Lobo)
10h45-11h : Discussion.
11H-11h45 : L’individuation et l’identité des indiscernables chez Russel
(Frédéric Ferro)
11h45-12h : Discussion.
12h-13h30 : Repas.
13h30-14h15 : La multiplicité des niveaux d’individuation dans la nature selon
Whitehead (Didier Debaise)
14h15-14h30 : Discussion
14h30-15h15 : Individuation, individualisation et personnalisation chez Simondon
(Jean-Hugues Barthélémy)
15h15-15h30 : Discussion
15h30-16h : Table ronde (avec la participation d’Anne Sauvagnargues, spécialiste
de Gilles Deleuze)
Journée d’étude organisée avec le soutien du CAPHES, du laboratoire « Pensée des
sciences » et du GHPS.

Prolétarisation informatique

Il faut commencer par rappeler ce qu’est un prolétaire. Pour avoir posé la question autour de moi, peu de personnes connaissent le terme. Généralement le prolétaire est assimilé à un pauvre, qui vend sa force de travail pour gagner juste assez d’argent jusqu’au lendemain, condamné ainsi à un cercle vicieux, sans espoir de voir un jour le bout du tunnel.
more »

Le statut de la technique dans l’entreprise

Au cœur même de nos organisations industrielles, l’objet technique a mauvaise réputation. Il est déconsidéré par ce qu’on ne lui reconnaît pas un mode d’existence et une logique propres. Cette conception dévalorisante de l’objet technique se répercute dans les fonctions de l’entreprise : l’expert technique n’est pas celui qui décide, c’est le manager, toujours. Aussi ne doit-on pas s’étonner que le jeune ingénieur cherche à tout prix à quitter la filière technique pour la prestigieuse filière managériale.
more »