Faites l’expérience suivante la prochaine fois que vous irez sur le trône pour une grosse commission : prenez un livre ainsi qu’une feuille et un crayon puis, lors d’une poussée, essayez alternativement de lire et d’écrire. Vous vous rendrez compte que la lecture ne bloque pas la poussée alors que l’écriture si.

Je laisse aux spécialistes le soin de savoir si ce sont les mouvements de la main ou les neurones activés pour l’écriture qui commandent la fermeture, mais il faut savoir que l’expérience marche aussi avec une tablette numérique.