Cahiers Simondon n°1

by Christian on 6 mai, 2009

j’ai le plaisir de vous informer de la parution du Numéro 1 des Cahiers Simondon, dont vous trouverez ci-dessous la 4e de couverture .

Quelques-uns des meilleurs spécialistes de l’œuvre du grand philosophe français Gilbert Simondon (1924-1989), aujourd’hui reconnu comme visionnaire sur certaines des principales questions actuelles de la philosophie – le rapport humanité/animalité, la question de la technique et de sa place dans la culture, l’urgence de nouvelles Lumières face à la crise du sens et aux nouvelles formes d’aliénation, etc. -, se sont réunis pendant deux années de séminaire pour partager et discuter leur compréhension de tel ou tel aspect de cette pensée. Ce Numéro 1 des Cahiers Simondon est le résultat de ces rencontres, qui ont permis de couvrir les grandes thématiques d’une œuvre dont l’auteur se voulait l’initiateur d’un « Encyclopédisme génétique » – nom ainsi donné au séminaire de la Maison des Sciences de l’Homme de Paris-Nord dont le présent ouvrage collectif est issu.
Le parcours ainsi réalisé au sein d’une œuvre redécouverte – voire simplement découverte – depuis quelques années permet de poser un premier bilan des travaux exégétiques qui ont été entrepris durant ces années. Un tel bilan ne se contente pas de couvrir ici les thématiques de l’invention, de la mécanologie, du vivant ou des sciences sociales, il questionne aussi les trois possibilités d’une « ontologie » globale post-métaphysique, d’une « esthétique génétique » et d’une éthique post-kantienne. Car comprendre Simondon c’est aussi et indissociablement se saisir du questionnement qu’il initie et qui nous donne « du mouvement pour aller plus loin », comme aimait à dire Simondon en reprenant Malebranche.

*

Jean-Hugues Barthélémy a dirigé ce numéro 1. Il est l’auteur de Simondon ou l’Encyclopédisme génétique (Paris, P.U.F., 2008) ainsi que des deux volets de Penser l’individuation (préface de Jean-Claude Beaune, Paris, L’Harmattan, 2005). Il a par ailleurs coordonné en 2006 le numéro « Gilbert Simondon » de la Revue philosophique, et dirigé de 2006 à 2008 le séminaire « Simondon, ou l’Encyclopédisme génétique » de la Maison des Sciences de l’Homme de Paris-Nord.

Jean-Hugues Barthélémy est membre d’Ars Industrialis.

Print Friendly

This work, unless otherwise expressly stated, is licensed under a Creative Commons Attribution 3.0 France License.

Signaler sur Twitter

Leave a Comment

Previous post:

Next post: