Shots that changed my life (19)

by Christian on 28 avril, 2008

Planète interdite (Forbidden Planet) : Film de science fiction de Fred McLeod Wilcox, 1956, USA.

Le héros de ce film est le « data center », un data center aux proportions titanesques. Mais toute cette machinerie pour quoi ? Pour matérialiser nos pensées et notre subconscient.
Mais que ce passe-t-il quand nos démons prennent « forme » ?

Puisqu’on est dans la série « shots », je choisirai donc la scène de la visite du data center (que l’on aperçoit dans le trailer)

Sans contexte un des meilleurs film de science fiction car ayant su marier des thèmes psychanalytiques et technologiques.

Et cette musique électronique de Bebe et Louis Barron …

Print Friendly
Signaler sur Twitter

{ 2 comments… read them below or add one }

sansonnet mai 21, 2008 à 3:39

Autre shot mémorable de ce film : quand un monstre invisible prend corps en se prenant les pieds dans une sorte de barrière électrique… J’ai vu ce film tout enfant qui m’avait grandement marqué tant par le thème que les images. Je n’ai compris bien plus tard que ce n’était vraiment pas un simple nanard et qu’il y a avait là une lecture ou vision psychanalytique à en tirer. Les notions d’interdit, d’inconscient, etc. Bref, content de voir que ce n’est pas là un pur délire !

Répondre

Christian mai 21, 2008 à 11:09

Il est vrai que la séquence du démon électrisé n’a pas pris une ride au niveau des effets spéciaux

Répondre

Leave a Comment

Previous post:

Next post: