L’état d’Ajax

by Christian on 28 janvier, 2008

Douglas Crockford, DHTML Evangelist Architect chez Yahoo!, dresse une présentation de l’état d’Ajax (video) qui est plutôt impitoyable, et tout le monde en prend pour son grade :

  • HTML :
    N’a pas ou peu bougé depuis la fin des années 90. Tellement de monde veut le faire évoluer qu’on arrive à rien.
    Pour Crockford, la question de fond n’est jamais posée : est-ce un format documentaire ou applicatif ?
  • CSS :
    Là c’est la totale : lent, complexe, fragile, incomplet, il devrait être remplacé.
  • Javascript :
    Toujours la sécurité qui est montrée du doigt, ainsi que le manque de standardisation.
  • XML, pour l’échange de données :
    Compliqué, inefficiant, une véritable erreur de casting. Mais heureusement il a été remplacé par JSON.
  • Enfin les navigateurs :
    Pas un pour sauver l’autre, mais cela est du à l’absence de mise à jour par les utilisateurs qui, souvent, mettent à jour leur navigateur uniquement à l’occasion d’un changement de matériel. Tant et si bien que l’arrivée de Silverlight de Microsft et de AIR d’Adobe peut apparaître comme une bonne option.

L’avenir ?
Le téléphone mobile.
Pourquoi ?
Au moins les gens en changent plus souvent, et donc la mise à niveau du parc ainsi que des navigateurs sera plus fréquente.

Une conclusion ?
Ce serait bien d’avoir des téléphones mobiles avec des écrans de 14″.

Et sinon ?
La standardisation informelle des pratiques de développement va bien plus vite que celle, formelle, des normes.

Le design by committee va continuer à sévir …

Print Friendly
Signaler sur Twitter

{ 3 comments… read them below or add one }

philippe voncken février 10, 2008 à 1:09

Je ne suis pas du tout de l’avis de Crockford sur certains points, ou en tout cas ceux décrient dans ce billet.

Pour HTML, la norme n’a pas beaucoup changée certes, mais si les projets respectaient déjà les dernières normes existantes le monde se porterait déjà pas si mal. Et puis une norme n’a pas vocation à changer souvent. Avec l’arrivée de HTML5 au format XML, je trouve que le renouvellement de cette norme est suffisante.

CSS ne me parait pas si complexe, au contraire je la trouve plutôt bien faite.

Pour Javascript je suis d’accord.

Pour XML, Je suis absolument contre cette avis. XML est puissant, flexible et simple!

Pour les navigateurs, Il ne faut pas faire d’amalgame entre des outils et leurs utilisations. Grâce à Firefox et aux logicels/communautés libres en général nous disposons de navigateurs respectant les standards et qui fournissent des outils de développements intéressant. Les utilisateurs tant qu’à eux se laissent enfermer dans un monopole qui ne les aide pas à mettre à jour leur logiciel. Mais je garde espoir, de plus en plus de desktop Linux sont vendus, grâce à Ubuntu en grande partie, et les logiciels y sont mis à jour de manière automatisé et simplifié pour l’utilisateur lambda.

Pour revenir sur les remarques sur CSS et XML. Il me semble, à mon sens, que les entreprises ne prennent pas le rôle de Webmaster et de développeurs logiciel suffisement au sérieux. Ces postes ne sont pas reconnus en France à leurs justes valeurs. D’autres pays n’ont pas de complexe à payer le prix pour avoir des développeurs de qualités. Comprendre le fonctionnement d’XML, CSS ou une autre norme informatique est un métier, et pour ma part je trouve ces deux normes très bien faites.

Philippe

Répondre

Erik Bruchez février 12, 2008 à 7:38

J’ai regardé cette vidéo il y a quelques semaines.

Je ne peux pas prendre Crockford au sérieux sur quoi que ce soit. Tout semble orienté pour faire de la pub pour JSON. Et était-il nécessaire de refaire toute l’histoire de l’informatique depuis la naissance de l’univers? Ca n’a vraiment rien à voir avec Ajax.

XML remplacé? C’est la plaisanterie de la décennie. J’utilise JSON, mais sans que cela ne remplace XML partout. A chaque technologie son utilité. RSS et Atom montrent que le remplacement de XML relève purement du « wishful thinking ».

Je suis d’accord avec Crockford sur quelques points, comme le fait que CSS est inadapté. Mais c’est surtout que CSS n’a pas évolué pour couvrir des cas d’usages aujourd’hui fréquents. La faute en revient en grande partie à Microsoft, et peut-être aussi aux querelles au W3C.

Répondre

Christian février 12, 2008 à 7:08

@ Philippe & Erik : m’est d’avis que Crockford, en tant que DHTML evangelist est plutôt pour HTML 5 que pour Xhtml.

Quant à sa présentation qui refait « toute l’histoire de l’informatique depuis la naissance de l’univers », même si çà déborde largement du sujet je l’ai trouvé plaisante.

Répondre

Leave a Comment

Previous post:

Next post: