J’ai rajouté des liens commerciaux sur ce blog en utilisant Google Adsense.
De plus, lorsque je cite ou parle d’une oeuvre, je mets un lien vers Amazon, grâce à leur programme partenaire.

Je ne voulais pas que les publicités Adsense perturbent la lecture et la consultation du site, j’ai donc préféré les liens commerciaux textuels plutôt que graphiques, et j’ai fait en sorte de garder une cohérence des palettes de couleurs.

Avec le programme Adsense de Google, j’espère pourvoir financer l’hébergement annuel du blog. Quant au programme partenaire Amazon, j’ai opté pour un versement des gains en chèque cadeaux, ce qui me permettra peut-être de m’offrir un livre ou deux sur l’année.

Mais le vrai intérêt est pour l’instant de suivre et analyser le nombre de clics sur des liens commerciaux de Google, générés en fonction du contexte, ainsi que le taux de conversion pour les produits culturels auxquels je fais référence sur Amazon.

Je dois admettre que je n’ai pas besoin d’argent pour maintenir ce blog, mais je voulais introduire cette démarche pour avoir une vision plus précise sur la réalité des mécanismes de la publicité contextuelle en ligne.
Peut-être que cela me permettre d’avoir un regard plus mature sur l’écosystème des politiques éditoriales sur le web car, quand la publicité change c’est tout le financement de l’industrie qui change.

[Update] Comme précisé dans les commentaires, l’expérience avec Adsense a pris fin.