Prolétarisation paysanne et terracide

Dominique Guillet, fondateur de Kokopelli, association qui produit et distribue des semances potagères bio de variétés anciennes, fait l’ouverture du documentaire “Solutions locales pour un désordre global” de Coline Serreau. Il va poser ce qui constitue les prémices de la thèse qui est défendue par la réalisatrice :

“Qu’est-ce que c’est la première guerre mondiale en fait ? C’est l’éradication de la paysannerie franco-germanique qui se fait massacrer au front, des millions de paysans sont morts !”

Dominique Guillet

Puis il poursuit :

“Et donc, cette entreprise de dé-paysannerie a été parachevée par le deuxième guerre mondiale. Et viens se greffer, par dessus tout cela, la synthèse de l’amoniaque qui permet de faire des bombes et qui après permet de faire des fetilisants de synthèse. Ensuite, l’invention du gaz moutarde qui va donner quoi ? Eh bien tous les insecticides, qui sont des gaz de combats. Puis, avec le pla, Marshall de 1947, les États Unis arrivent avec leur tracteurs qui sont la suite logique des tanks.
Donc, en fait, l’agriculture occidentale est une agriculture de guerre.”

Ce propos est ensuite souligné par celui d’Ana Primavesi, ingénieur agronome, docteur, professeur en gestion des sols de l’université de Santa Maria: more »