Une interprétation des racines du phénomène terroriste qui nous change de la rhétorique guerrière actuelle.

Elle fait écho à l’interview de Bernard Stiegler dans le Monde : « Ce n’est qu’en projetant un véritable avenir qu’on pourra combattre Daech ».