Publication du « Simondon » de Jean-Hugues Barthélémy

by Christian on 18 mai, 2014

Disponible le 14 Juin.
simondon

TABLE DES MATIÈRES

Repères chronologiques……………………………………….…..13

Liste des abréviations utilisées…………………………..…23

Introduction………………………………………………….25

I. Penser au « milieu » : l’individu et son milieu associé………………..35

« Individuation », « transduction », « ontogenèse » :

du vocabulaire aux enjeux conceptuels…………………………….…..37

La question générale de l’individuation :

relations, ordres de grandeur et « phases »……………………………46

Du physique au biologique :

polarisation, individualisation, « sujet »……………………59

Le transindividuel :

collectif réel, personnalité, spiritualité………..……..67

L’objet technique :

concrétisation, individualisation, naturalisation……………79

 

II. Penser « au milieu » : partir du centre de l’être…….95

Sujet et objet : Simondon dans le XXe siècle…………97

Matière et forme :

Simondon versus Aristote et Kant………………..…103

Mécanisme et vitalisme :

Simondon par-delà Bergson et Canguilhem…………….113

Psychologisme et sociologisme :

Simondon entre Freud et Durkheim……………..…121

Humanisme et technicisme :

Simondon ailleurs que Marx et Heidegger………….127

 

III. Interpréter autrement la crise du sens :

la « Cybernétique universelle » et ses postérités……………141

Le dialogue central avec Wiener :

de la question de l’information au « sens du devenir »………144

Déterminisme technique et « phases de la culture » :

deux points de doctrine restés incompris ?….…………154

L’apport des Cours de 1964-1966 :

perception, imagination, invention………………..170

Postérités et actualité de Simondon…………………..180

 

Conclusion………………………………………201

Glossaire………………………………………205

Notices………………………………231

Bibliographie……………………………….243

Textes de Simondon……………………………………..243

Travaux sur Simondon…………………………245

Bibliographie générale complémentaire…………………251

Index nominum…………………………257

Index rerum………………………………261

 

Print Friendly
Signaler sur Twitter

{ 4 comments… read them below or add one }

Pascal mai 20, 2014 à 1:34

Je m’étais laissé dire que Simondon avait été notablement influencé par CG Jung et sa notion d’individuation entre autres. Or aucune référence à cet auteur ne figure dans la table des matières … par ailleurs fort alléchante ….

Répondre

Christian mai 20, 2014 à 1:38

Oui c’est tout à fait vrai.
En fait JHB évoque Jung aux pages 37, 235

Répondre

Jean-Hugues Barthélémy mai 23, 2014 à 11:23

Christian,

tu me permettras un petit correctif à ta réponse à Pascal concernant le rôle de Jung chez Simondon (et MERCI pour ton annonce de mon livre) : en tant que philosophe, Simondon ne doit pas sa thématique de l’individuation à Jung, mais à une tradition philosophique qui remonte à Duns Scot et passe par Leibniz. Par ailleurs sa notion d’individuation diffère malgré tout de la leur, et a fortiori de celle de Jung, qui concerne en fait une individuaLISAtion psychique (cf. ce que j’explique dans le livre à paraître, mais aussi dans celui de 2008). Il s’est toutefois intéressé à Jung, d’une part pour l’inconscient collectif, et d’autre part pour l’importance accordée à l’alchimie (bien que son propre intérêt pour elle prenne un autre sens que chez Jung).
Amitiés,
Jean-Hugues

Répondre

Christian mai 23, 2014 à 3:19

Merci pour les précisions !

Répondre

Leave a Comment

Previous post:

Next post: