4 Juil 2012, 9:26
Défaut:
by

leave a comment

Les roulements oculaires de Georges Marchais

Dans les Facéties d’Hermès, je rappelais que le texte de l’Hymne Homérique nous montre Hermès qui trahit ses manigances par le mouvement de ses yeux :

Le roulement oculaire est interprété comme un signe manifeste de manigance : “Souvent, en méditant une ruse, il se frottait les yeux avec la main” 359 (pour dissimuler). Plus loin : “ainsi parlait-il en clignant de l’oeil”.

Or, j’ai retrouvé une séquence où Georges Marchais, ce roublard de la politique, en donne une belle illustration :

video

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.