12 Sep 2009, 2:31
Défaut
by

18 comments

Être en porte-à-faux

Être en porte-à-faux :

  • Promouvoir l’écologie et laisser sa TV en veille ;
  • Vanter le Bio et acheter le moins cher au supermarché ;
  • Mettre en avant le logiciel libre et n’utiliser que des logiciels propriétaires ;
  • Prôner le respect des standards du web et avoir plus de 20 erreurs en validation XHTML sur son blog ;
  • Pester contre la pollution et rouler en 4×4 ;
  • Se présenter comme étant très généreux et ne pas donner un centime aux mendiants ;
  • Prôner la vertu et mener une vie de débauche ;
  • Dire à ses enfants de ranger alors que son propre bureau est un capharnaüm ;
  • etc.

Il y a souvent un décalage, si ce n’est une contradiction,  entre nos propos – voire nos convictions – et la vie que nous menons. Et, dans cet espace de liberté d’expression qu’est le web, l’envie d’affirmer, de militer, de dire ce qui est bon, et comment les choses devraient être, ne fait que renforcer ce contraste.

A la longue, on peut mal le vivre en glissant dans une forme de schizophrénie numérique, mais on peut aussi voir cela comme une thérapie contre les travers de notre existence quotidienne.

À la recherche d’une asymptote : Pour ne pas subir les contradictions, il faut composer en recherchant l’optimisation dans la mesure *des* possibles.

[Reply]

Zéro erreur HTML sur mon blog (“.This document was successfully checked as XHTML 1.0 Strict!”) Je peux donc continuer à harceler les autres webmestres avec les standards du Web.

Pour le reste, il faut que je fasse un audit attentif 🙂

[Reply]

« Se dire de gauche et ne pas donner un centime aux mendiants »
Je vois pas trop le rapport. On peut être de gauche sans vouloir encourager l’assistanat.

[Reply]

@ Karl : l’asymptote me plaît bien 🙂

@ Stéphane : je t’ai envoyé une suggestion de Netvibes like Opensource

@Olivier : c’est vrai, j’aurais du plutôt écrire “se présenter comme étant très généreux et ne pas donner un centime aux mendiants “.

[Reply]

Est-ce spécifique au Web ? Est-ce qu’avant on ne refaisait pas déjà le monde dans les bistros avant de rentrer se mouler dans nos convictions ? Bien sûr ici ça prend plus de poids, c’est une prise de position publique.

L’essentiel est de ne pas se satisfaire de juste pousser des coups de gueule ici, mais de se servir de cet espace pour réfléchir, et éventuellement comme mauvaise conscience qui nous pousse à essayer de changer les choses IRL.

Et j’ai aussi tiqué sur “être de gauche”. Pour répondre à Olivier, j’aurais dit que la contradiction serait plutôt de se prétendre de gauche et de traiter les mendiants d’assistés. Pour moi être de gauche serait plutôt de voir dans la cloche son égal, son frère, et de le traiter comme tel.

[Reply]

@ Clochix, j’ai finalement modifié la ligne sur “être de gauche”. Cela dit, je crois qu’être de gauche c’est croire à la nécessité d’une puissance publique. Et une puissance qui s’exerce. C’est la définition qu’en a donné Stiegler en Juin à l’assemblée générale d’Ars Industrialis et elle me convient très bien.

Sinon, bien ton billet sur le web libre : http://www.clochix.net/post/2009/09/10/Du-Web-Libre

[Reply]

[…] Christian Fauré Hypomnemata : supports de mémoire « Être en porte-à-faux […]

Je trouve révélateur ce rapprochement entre votre parti-pris en informatique (logiciels libres et « standards du web ») et la profession des vertus conventionnelles de charité, d’ordre et de tempérance.

Vous manifestez, avec une clarté qui est trop rare, le mobile religieux(*) de votre engagement. Je le traduis ainsi : « si tout le monde s’attachait (comme moi) à une conduite vertueuse, le monde serait sauvé ».

C’est l’antithèse de la politique. Vous l’avez peut-être senti lorsque vous avez remplacé « la gauche » par la générosité.

Le mobile religieux porte en lui la tartuferie que vous déplorez, mais que vous encouragez en même temps.

(*) Je me doute que vous réfuterez l’adjectif « religieux ». Vous préfèrerez sans doute « éthique » tant qu’il n’est pas déprécié. C’est exactement la même chose, mais j’ai besoin de « religieux » pour la démonstration.

[Reply]

@ Laurent Caprani : C’est un commentaire très intéressant et fort équivoque pour moi. Effectivement je préfère “éthique” à “religieux”. Mais je précise que, quand lorsque vous traduisez : « si tout le monde s’attachait (comme moi) à une conduite vertueuse, le monde serait sauvé », c’est le “comme moi” entre parenthèse qui me gêne car je suis le premier à être en porte à faux. Je ne m’exclus pas du tout, bien au contraire.

[Reply]

Aie… Helas, je suis bien souvent en porte à faux et à bien y réfléchir, beaucoup de gens que je connais sont en porte à faux avec au moins quelques uns de leurs principes… Entre le bureaux et le PC en veille, j’ai encore des progrès à faire…

[Reply]

“Peut-on être un pourfendeur d’Hadopi et plus généralement un chaud défenseur des libertés numériques tout en possédant un iPhone”
http://www.framablog.org/index.php/post/2009/09/15/iphone-paradoxe

[Reply]

@ Aurélien : Oui, j’ai vu l’article et c’est un excellent exemple de porte-à-faux dans lequel je suis jusqu’au cou !

[Reply]

[…] les contradictions, comme celle d’avoir un iPhone, le porte-à-faux ; investissons nous dans les systèmes éducatifs pour la promotion du libre. La lutte contre la […]

Je ne fais pas la promotion de la taxe carbone, ni de la religion de Kyoto et si la télévision reste en veille c’est pour une question de facilité.
Je vais rarement au grand super marché, je tente d’acheter des produits corrects et pas chers. Je n’utilise pas Linux, mais “joue” avec XP et Windows 2008, je n’ai plus d’Office (ouf). J’ai réussi à écrire une page en pseudo HTML 5 (>120 erreurs) qui marche avec tous les navigateurs et une page sans erreur qui ne marche avec aucun. Je peste contre les pesticides, les solvants, le CO2 ne me gêne pas autant. Les mendiants sont souvent sales et agressifs. Je suis totalement amoral. Mon bureau est pire qu’un capharnaüm (http://metaphoricalweb.ning.com/photo/dscf0053-1?context=latest)
Au fait combien existe-t-il de modes de licence de logiciel libres ?

[Reply]

Rhôôôoo le bureau ! 🙂
A propos des modes de licences de logiciels libres, voir sur le blog de Johan Mathé : http://johmathe.nonutc.fr/wordpress/2009/07/histoire-du-logiciel-libre/

[Reply]

“Le vrai miroir de nos discours est le cours de nos vies.”

[Reply]

Je ne fais pas la promotion de la taxe carbone, ni de la religion de Kyoto et si la télévision reste en veille c’est pour une question de facilité.

[Reply]

 

Répondre à Clochix Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.