11 Jan 2009, 6:53
Défaut
by

8 comments

2009

Chacun sait que 2009 ne sera pas une année pas comme les autres. La crise qui a éclaté en 2008 n’est que le symptôme d’une défaillance généralisée d’un système économique dont 2009 nous dira non pas ce qu’il adviendra – pour cela il faudra plusieurs années –  mais plutôt jusqu’où va-t-on s’enfoncer.

2009 sera donc l’année des mauvaises nouvelles qui vont s’enchaîner en cascade, et chacun d’entre nous pourra mesurer jusqu’à quel point il est atteint par cette crise, notamment via son emploi, son travail et son activité économique.

Mais 2009 c’est également l’année où la force des événements nous poussera à imaginer d’autres modes d’existences. A ce titre, différents thèmes m’occuperont dans les prochains mois :

  • Comment les technologies de l’information peuvent-elles s’insérer dans une meilleure écologie des industries de l’esprit tout en étant la courroie de transmission d’un nouveau modèle économique et industriel ?
  • Qu’est ce qu’une politique des métadonnées ?
  • Le devenir algorithmique de nos activités. Car si l’algorithme règne dans le monde du code, je le perçois comme s’émancipant de son champ naturel pour investir d’autres champs disciplinaires. Quelles en sont les conséquences ?

J’espère que nous partagerons ces préoccupations et que vous m’y accompagnerez grâce à vos remarques et vos commentaires.

Des objectifs que je fais également miens.
Bon courage

[Reply]

“Le devenir algorithmique de nos activités.” : je ne saisis pas ce que tu veux dire.

[Reply]

Bonjour Christian,

J’ai fortement apprécié l’intervention que vous avez faite lors de la conférence 2008 Adobe RIA. Depuis, je me suis abonné au rss de votre blog.. Comme je n’ai pas eu l’occasion de le faire, je vous souhaite une très bonne année 2009.

Plus que des technologies de l’information, comme l’évoque Joël de Rosnay dans son livre “les scénarios du futur”, je pense qu’on peut d’ores et déjà parlé de technologies de la mise relation. Ce qui à mon sens est plus intéressant puisque l’information n’est qu’un message qui peut être interprétée plus ou moins bien selon les “nuisances”.. La Relation entre 1 à n individus est beaucoup plus porteuse et constructive.

J’espère que 2009 verra une prise de conscience de nos gouvernants qu’il est vain de vouloir contrôler l’Internet (respect du droit à la vie privée Vs Contrôle de l’activité des internautes pour le maintien d’industries qui se doivent de se “révolutionner”), mais qu’au contraire ils utiliseront ce média pour diffuser nos richesses culturelles et inter-agir ou se mettre en relation avec ceux qui sont confrontés aux réalités du quotidien..

Je souhaite aussi que les développeurs ou tout simplement utilisateurs d’Internet soit plus responsables dans leur “consommation” de ce formidable outil qui peut être créateur comme destructeur.

Je suis très optimiste pour cette année 2009, malgré mon partage de votre analyse sur le fait que les catastrophes vont s’enchaîner. Je pense que l’Internet s’humanise : les réseaux sociaux permettent de faire des connaissances dans le monde entier, l’internet mobile nous maintient éveillé, réceptif et pro-actifs. L’avenir de l’homme reste l’homme, internet n’est qu’un moyen de faciliter leur mise en relation.

Nous devenons des citoyens de la plan- NET – si j’ose dire…

[Reply]

Code culturel ? Algo de nos activités ?
On parlera mémétique ?

[Reply]

@Olivier : en espérant qu’on puisse se rencontrer cette année !
@didier : j’en reparlerai, sois patient. Je peux juste te dire que je te prendrai comme exemple 😉
@ imath : merci pour cet excellent commentaire avec lequel je me sens en phase.
@Charles : effectivement les sujets de la mémétique seront abordés je crois. Mais comme je ne suis pas un expert, ce sera à toi de nous donner le point de vue de l’orthodoxie mémétique 🙂

[Reply]

Oui, j’espère qu’on aura l’occasion de se voir.

[Reply]

“2009 ne sera pas une année pas comme les autres”?
Donc elle sera comme les autres ?? :))

Quant à “imaginer d’autres modes d’existences”, je te sens mûr pour venir faire un tour ici: http://www.wiserearth.org/group/Paris

[Reply]

Christian,

1. La crise a été inventée par un caste pour faire passer des réformes forcées qui en temps normal paraîtraient tout à fait hors de propos.

2. Un algorithme hors du code s’appelle une procédure dans le monde professionnel.

3. “écologie des industries de l’esprit”. Il faudrait commencer par “synthétiser” le web. Mais j’imagine qu’à force d’ontologie et de sémantique, on y arrivera ! Et pourquoi pas une communauté de référenceurs sémantiques ?

C’était ma modeste contribution.

[Reply]

 

Répondre à Bernard Vatant Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.