Oracle rachète BEA

L’annonce est donc tombée aujourd’hui, au lendemain du BEA Convergence Day de Paris : Oracle rachète BEA.

Il est vrai qu’Oracle n’a jamais brillé par l’excellence de ses solutions middleware. Et l’opération a donc du sens pour Oracle qui peut rivaliser avec IBM ou Sun sur ce sujet.

Ce rachat s’inscrit dans la tendance majeure de consolidation des acteurs du logiciel legacy pour l’entreprise. Pour ne citer que les trois derniers : Business Objects, FAST et à présent BEA donc.

Mais il y a également quelque chose de spécial qu’Oracle récupère au passage, il s’agit du projet Genesis.

C’est quoi le projet Genesis ?

C’est une Platform as a Service (PaaS) destinée à accueillir tout les éditeurs voulant passer en mode SaaS. Pour BEA il s’agit d’être le middleware du Web après avoir été le middleware des systèmes d’information d’entreprise.

Belle dot pour Oracle dans sa stratégie de Cloud Computing.

Hum je me demande quand même ce que va devenir ce projet genesis… NE risque t-il pas d’être au minimum freiné quelques temps?

Manque de bol pour Sun c’est aujourd’hui aussi qu’ils annonce le rachat de Mysql AB:
http://www.sun.com/aboutsun/pr/2008-01/sunflash.20080116.1.xml

[Reply]

Je me suis aussi posé la question : je pense que Genesiss sera la plateforme web d’Oracle.
On verra bien 🙂

[Reply]

A lire votre article, on se dit que Oracle remplacera son Oracle AS par Weblogic.

[Reply]

Surtout dans l’offre Fusion.
J’aime bien ton blog au passage 😉

[Reply]

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.