Tom Tom Trombone

by Christian on 21 octobre, 2007

J’ai eu le malheur d’acheter à mes beaux-parents un Tom Tom pour le Noël dernier.

Il s’avère que ce produit n’est pas très stable : un coup il s’allume, un coup il ne s’allume pas. Et comme c’est moi qui l’ai acheté, c’est forcément moi qui fait la médiation avec le SAV.

Bref, cet appareil n’est plus seulement un problème, c’est devenu le problème de la famille pour lequel j’ai été implicitement désigné représentant auprès du SAV de Tom Tom.

Quelques aller-retour au SAV m’apprennent qu’il faut faire des RESET avec un trombone. Effectivement le mode de fonctionnement normal de ce produit semble être le RESET avec l’instrument magique qu’est le trombone. Bien évidemment çà ne résoud pas le problème, mais çà permet au SAV de vous dire : « Regardez, il redémarre ! ».

Vous repartez du SAV avec la sensation d’avoir été pris pour con mais sans avoir trouvé les mots pour dire que, côté beaux parents, l’appareil doit marcher quand on l’allume et s’éteindre quand on l’éteind, point barre.
Mais non, chez Tom Tom (mais sûrement aussi chez les autres fabricants) ce genre de bidouille fait partie de « l’expérience utilisateur ». Ainsi j’ai plus de 2 millions de réponses en tapant « Tom Tom reset » sur Google. Et 1,8 millions de réponses en tapant « Tom Tom trombone » !
Si donc vous envisagez d’acheter ce type d’appareil, voici mes recommandations :

  • surtout ne pas l’acheter pour quelqu’un d’autre car cela va devenir votre problème (sauf si c’est votre pire ennemi bien sûr).
  • exigez que le produit vous soit vendu avec un trombone puisque c’est son mode de fonctionnement normal constaté.

Enfin, si vous n’en achetez pas mais si vous voulez gagner un peu d’argent :

  • investissez dans des fabricants de trombone, c’est un produit d’avenir dans la High Tech.
  • et si vous avez de la chance d’être un fabriquant de trombone, achetez « Tom Tom » dans les AdWords de Google, le business va décoller juste après Noël !
Print Friendly
Signaler sur Twitter

{ 0 comments… add one now }

Leave a Comment

Previous post:

Next post: