La nuit du chasseur, de Charles Laughton (1955).

Laughton n’a signé qu’un seul film, mais quel film! Un rêve et un cauchemard, en habit noir et blanc somptueux.

Encore merci à Claude Le Berre, inspirateur de cette série, qui par ailleurs fait un travail de publication remarquable autour de la technique et de la mémoire.

Voir la page du film sur Amazon