La biodiversité rend libre

Lecture du Chapitre 7 de “Au commencement était ….” de David Graeber et David Wengrow, Les Liens qui Libèrent, 2021.

Il s’agit, dans ce chapitre, de souligner le caractère erroné de la doxa commune selon laquelle l’apparition de l’agriculture instaure inévitablement l’émergence de la propriété afin de d’éviter une « tragédie des communs », ainsi que la généralisation de configurations sociales inégalitaires. Pour sortir de ce schéma simpliste, il faut mettre en lumière de nouveaux motifs qui diversifient le scénario d’une révolution agricole dans le croissant fertile se propageant inexorablement au reste du monde.

more »

La femme, cette scientifique

Lecture du Chapitre 6 de “Au commencement était ….” de David Graeber et David Wengrow, Les Liens qui Libèrent, 2021.

Il s’agit dans ce chapitre de déboulonner un certain nombre de préjugés qui donnent du crédit à la « révolution agricole » du croissant fertile.

Les premiers indices sur l’absence d’une révolution qui se serait répandue comme une traînée de poudre ont été retrouvé sur les sites du néolithique ; même s’il est possible que pendant cette période le passage à l’agriculture ait été une réalité, toujours est-il que l’art et les rituels – pendant au moins un millénaire – ne font pas référence à l’agriculture, et la vie culturelle reste obstinément tournée vers la chasse et la cueillette. Ainsi, les statues de femmes aux formes généreuses qu’on appelle les vénus, ne sont pas des symboles de fertilité dans un contexte agricole.

Vénus de Willendorf, vers 24 000 / 22 000 avant le présent (culture gravettienne; paléolithique supérieur), calcaire oolithique, H: 11 cm. Musée d’histoire naturelle de Vienne (Autriche). Date de découverte : 1908. Lieu de découverte : Aggsbach (Willendorf, Autriche). Source : https://paragone.hypotheses.org/5991
more »

L’esprit des lieux et l’esprit des lois

Lecture du chapitre 4 du livre “Au commencement était” de David Graeber et David Wengrow, Les liens qui Libèrent, 2021.

Si des configurations de formes sociales souples et changeantes (voir la saisonnalité évoquée au chapitre 3) semblent avoir caractérisées le paléolithique supérieur, avec une mobilité et des échanges sur de vastes territoires, ce n’est que dans la période qui va précéder l’apparition de l’agriculture qu’on note des cloisonnements et une segmentation plus marquée entre des zones culturelles qui tendent à se différencier.

« Au cosmopolitisme du paléolithique supérieur a succédé, douze mille ans avant notre ère, une phase compliquée longue de plusieurs milliers d’années. C’est de là que datent les tout premiers indices dessinant les contours de « cultures » séparées ». p.163.

Au commencement était … Graeber & Wengrow, LLL, 2021.
more »

Excentricité et saisonnalité dans les formes d’organisations politiques

Lecture du chapitre 3 du livre « Au commencement était » de David Graeber et David Wengrow, Les liens qui Libèrent, 2021.

Ce chapitre vise à déconstruire les lieux communs concernant l’évolution supposée de l’humanité et des stades de développement social qui se présentent sous la forme séquentielle : cellules familiales, cueilleurs-chasseurs, agriculteurs, empires administratifs ; ce qui correspond également à la séquence qui va des clans aux tribus, des tribus au chefferies, et des chefferie à l’Etat.

more »